Nos histoires

Filtrer
image

Long hiver pour les réfugiés au Liban

L’hiver dernier a été particulièrement rigoureux pour Hassan Ahmad et sa famille, qui compte 11 personnes. Après avoir fui leur foyer à Damas, ils se sont réfugiés au Liban dans un minuscule appartement de deux pièces dépourvu de portes et d’eau chaude, et au plafond traversé de fuites.  « Un mVoir

image

Irak : le combat des Syriennes dans les camps de réfugiés

En fuyant les combats en Syrie, Zainab, 20  ans, espérait trouver la sécurité dans le camp de réfugiés d'Arbat à Souleimaniye en Irak. Mais, si elle a échappé à la violence en cours dans son pays natal, elle n'a pu pas y échapper chez elle. Forcée par son père à épouser un homme violent, elle aVoir

image

Jordanie : le micro-crédit pour se tirer d’affaire

Remettre à neuf les couches de bébé abîmées d’une usine voisine n’est sans doute pas du goût de tous – mais pour Amira Rizk Abu Bqeira et les membres de sa communauté qui ont commencé à pâtir de l’afflux de réfugiés de la Syrie, les couches en tissu se révèlent être une niche commerciale qui pourraiVoir

image

Tadjikistan : moins d'inondations et plus d'emplois grâce au gravier

En 2010, de graves inondations ont tué plus d’une douzaine de personnes et détruit 500 foyers dans la ville de Kulyab, au Sud-Ouest du Tadjikistan. « Cette inondation nous a fait perdre tous nos biens, et même notre espoir en un avenir meilleur », explique un résident, Saidmuhiddin Sharipov, doVoir

image

Les Colombiens participent au processus de paix

Uffyunu, une femme autochtone Wayuu, a été témoin de deux massacres dans sa vie, lorsque des groupes paramilitaires ont envahi son village, tué des dizaines de personnes et laissé des centaines d’autres sans domicile en 2001 et 2004. « C'était terrible », se souvient Uffyunu, qui vit avec Voir

image

Géorgie : retour à la vie normale

Nana Tskharozia est institutrice à l’école de Chuburkhinji, dans la région géorgienne d'Abkhazie, où les conflits armés et l'instabilité sociale et économique des 20 dernières années ont laissé une infrastructure délabrée et une pauvreté grandissante. Assurer la propreté de l'établissement n'a pas tVoir