Nos histoires

Filtrer
image

Afghanistan : les femmes obtiennent accès à l'eau potable

Jusqu’il y a peu, les femmes du village de Jukna, dans la province de Badghis en Afghanistan occidental, devaient marcher quatre kilomètres chaque jour pour ramener de l’eau -insalubre et rarement potable - à leur famille. « Ces réservoirs étant exposés aux impuretés, » dit Gulistan, mère de six enVoir

image

Bosnie-Herzégovine : les eaux se retirent mais beaucoup reste à faire pour les communautés affectées

Les fortes chutes de pluie de mai 2014 ont inondé des quartiers entiers de Doboj, une ville de 75 000 habitants située dans le Nord de la Bosnie-Herzégovine. De nombreux résidents souffrent encore de la catastrophe. « J’avais planté du maïs, du blé et de l’orge dans mon champ. Il n’enVoir

image

Sensibilisation aux risques de catastrophe en Ouzbékistan

Comme beaucoup d’habitants de Tashkent, la capitale d’Ouzbékistan, Abdugani Rakhimov se rappelle clairement le tremblement de terre de 1966, qui a détruit plus de 78 000 habitations et laissé 300 000 citoyens sans abris : « Le bruit nous a réveillés. Nous sommes sortis en courant dans la rue et avonVoir

image

Philippines : les bûcherons au secours de l’économie

Dix hommes sont assis en cercle sur le sol d’une salle de classe improvisée à Palo, aux Philippines. « Un, deux, trois, quatre, cinq… » Sous le regard amusé des enfants du logement provisoire voisin, ils s’exercent à la réanimation cardio-vasculaire à l'aide d'un mannequin. À l’autre bout de la clasVoir

image

Espoir et début de guérison pour les victimes de violences sexuelles

« Je ne me sens plus aussi impuissante qu’auparavant, » explique Ana*, qui a subi des violences sexuelles pendant le conflit armé en Croatie. Comme nombre de ses compatriotes, cela fait plus de vingt ans que cette veuve, cinquantenaire sans emploi, s’efforce de surmonter ce traumatisme. Si fréqVoir

image

Le Liban rénove ses marchés pour stimuler l’économie locale

« Pendant l'hiver, nous nous asseyions sur des pierres et pataugions dans la boue. Mais maintenant, la route est bitumée et le marché est accessible et propre ». Pour Amira Bou Zeid, une résidente de la vallée de la Bekaa au Liban, la rénovation du marché local grâce à un projet du PNUD, financé paVoir