Inondations au Pakistan

Inondations au Pakistan.

Du fait de sa présence de longue date au Pakistan, et avec le soutien financier de toute une série de partenaires, le PNUD a pu lancer promptement un programme de relèvement rapide pour aider les membres des communautés des régions les plus gravement touchées à reconstruire leur existence, tout en secondant les efforts déployés par les institutions gouvernementales pour faire face aux besoins urgents résultant de la crise.

Au début des inondations, le PNUD a déployé dans de brefs délais 31 fonctionnaires supplémentaires. Cette équipe comprenait des experts en matière de crise et de relèvement et du personnel d’appui du monde entier. Il a également alloué 4,7 millions de dollars, prélevés sur son Fonds d’affectation spéciale pour la prévention des crises et le relèvement, à son bureau de pays au Pakistan pour élaborer une stratégie de relèvement et lancer des travaux immédiats. Le PNUD est ainsi parvenu à mobiliser 80 millions de dollars de plus.

A retenir

  • Des inondations diluviennes ont affecté un cinquième du territoire pakistanais et 18 millions de ses habitants en juillet, août et septembre 2010.
  • Près de 1,9 millions d’habitations dans une zone d’au moins 160 000 kilomètres carrés ont été endommagées ou détruites.
  • Dans le nord de la province de Gilgit-Baltistan, près de 87.000 personnes, soit 10 % de la population de la province, ont été déplacées.
  • Dans la province du Panjab, le PNUD a distribué plus de 7 000 kits comprenant des graines de blé et d’orge ainsi que des engrais aux agriculteurs.
  • Les initiatives « Argent contre travail » comprennent le déblayage des rues, la construction de caniveaux, des travaux de revêtement des routes et l’évacuation des gravats.

C’est ainsi que dans la province du Punjab, le PNUD a fourni des semences et des fertilisants à des petits exploitants dont les terres et le matériel avaient été détruits par les inondations. Les bénéficiaires ont ainsi pu remettre en valeur quelque 2 830 hectares de terres. Des milliers d’agriculteurs du sud de la province participent également aux programmes « Argent contre travail du PNUD », dans le cadre d’un projet de réfection de routes de desserte rurales reliant les villages agricoles aux marchés locaux. De même, dans le sud du Punjab, plus de 1 000 femmes ont pris part à un projet du PNUD pour déblayer les gravats de bâtiments publics, de champs et de maisons privées. Elles touchent 176 dollars pour 50 jours de travail et nombreuses sont celles qui se servent de ce revenu comme capital  de lancement d’une petite entreprise.

Dans toutes ces régions, des centaines de gens ont eu recours aux services itinérants du PNUD qui émettent ou remplacent les pièces d’identité et autres documents nécessaires pour présenter des demandes d’aide. Le PNUD continuera d’oeuvrer au Pakistan avec les pouvoirs publics fédéraux et locaux et avec les ONG partenaires dans 28 des districts les plus gravement affectés pour appuyer comme il le fait déjà les initiatives de relèvement rapide au niveau local.

Le PNUD continuera d’oeuvrer au Pakistan avec les pouvoirs publics fédéraux et locaux et avec les ONG partenaires dans 28 des districts les plus gravement affectés pour maintenir son appui aux initiatives de relèvement rapide au niveau local.

Vidéo

Efforts de reconstruction appuyés par le PNUD (anglais)

Match contre la pauvreté

Le 8è Match contre la pauvreté a généré 540 000 $ au bénéfice de Haïti et du Pakistan.

Le Pakistan six mois après les inondations
  • Recovery starts
  • Seeds of new life
  • Women get legal identities
  • New shelter
  • Children run along new roads
  • Women livelihoods

Suivez-nous sur Flickr