Relèvement aux Philippines après les typhons

Workers from UNDP's Cash-for-Work Programme clearing debris in the wake of Typhoon Haiyan in the Philippines. Photo: Cherie Hart, UNDP
Des travailleurs bénéficiaires du programme "Argent-contre-travail" du PNUD nettoient les débris générés par le passage du typhon. ©Cherie Hart/PNUD

Le PNUD travaille depuis plusieurs années avec le gouvernement et le peuple des Philippines à prévenir et préparer aux catastrophes telles que le typhon Haiyan qui a frappé la partie occidentale du pays le 8 Novembre 2013. C'est l’une des tempêtes les plus puissantes jamais répertoriées,et les dégâts occasionnés ont été considérables. On estime à 15 millions le nombre de personnes touchées et à 4 millions le nombre de déplacés.

À retenir

  • Depuis le tsunami de 2004 au typhon Hagupit en décembre 2014, le PNUD soutenu de nombreux programmes et pratiques de gestion des risques de catastrophe aux Philippines et dans la région Asie-Pacifique.
  • Les voies d'évacuation, les abris et des systèmes d'alerte précoce sont quelques-uns des domaines clés sur lesquels le PNUD a collaboré avec les gouvernements nationaux et locaux.
  • Plus d'un demi million de personnes ont été déplacées vers des abris en toute sécurité, avec des provisions adéquates lors du dernier typhon.

Immédiatement après le passage du typhon, le PNUD et ses partenaires ont lancé un programme de relèvement précoce, débutant avec la création d'emplois « argent-contre-travail » pour l'enlèvement des débris dans les régions les plus affectées.

En l'espace d'un mois, une grande partie des rues était déblayée, permettant au personnel humanitaire d'accéder aux populations affectées par le typhon et de démarrer le processus de relèvement et de reconstruction.

A moyen et long terme, le programme de relèvement du PNUD vise à soutenir les communautés et leur permettre de reconstruire en mieux pour faire face à de futurs super-typhons.

Avec le soutien de l'Union européenne, le PNUD a entrepris la construction de logements de transition pour les familles vivant dans des tentes, et a encouragé l'utilisation de coco-bois (à partir de noix de coco tombées pendant le typhon) pour la construction d'habitations résistantes aux désastres.

Le PNUD aide également le gouvernement à cartographier les zones de vulnérabilité, en prévision d'éventuelles catastrophes, et participe aux évaluations de risque et aux possibles évacuations. Pour le typhon Hagupit, en décembre 2014, plus d'un demi million de personnes ont été déplacées vers des abris en toute sécurité, avec des provisions adéquates.

Les bénéfices réalisés à l'occasion de la 11ème édition du Match contre la Pauvreté, qui a eu lieu le 4 mars 2014 au Stade de Suisse à Berne, en Suisse, servent également à appuyer les efforts de relèvement aux Philippines. 

Nos histoires

Philippines : les bûcherons au secours de l’économie

Dix hommes sont assis en cercle sur le sol d’une salle de classe improvisée à Palo, aux Philippines. « Un, deux, trois, quatre, cinq… » Sous Voir

Philippines : l'emploi d'urgence accélère le relèvement à Santa Fe

Trinidad Bato-balono marche le long d’une plage de sable blanc dans sa ville natale, sur l'île de Santa Fe. « J'ai pris part au nettoyage de Voir

Philippines : six mois après Haiyan, de nouvelles écoles émergent des gravats

Sous les applaudissements de jeunes Philippins, l’excavatrice s’attaque à la toiture endommagée de l’école primaire de Sulangan, au Samar oriental. Cette démolition se déroule dans le Voir

Philippines : assurer le relèvement après le passage d'un typhon dévastateur

Julius Enriquez fouille les décombres, à la recherche de bois utilisable et d'autres matériaux, sur le sol de ce qui était l'école centrale élémentaire de Cateel, Voir

Plus