Réponse au conflit en Syrie


UNE FAMILLE DE RÉFUGIÉS ORIGINAIRES DE HOMS S'ABRITE DANS UNE TENTE, À TERBOL, DANS LA VALLÉE DE LA BEKAA, AU LIBAN. ©A. MCCONNELL/UNHCR/2013

Après trois ans de conflit, les combats en Syrie ont donné un coup d’arrêt aux progrès accomplis dans la région en matière de développement humain, entraînant une régression qui se chiffrera peut-être en décennies.

À retenir

  • 12,6 millions de Syriens vivent maintenant dans la pauvreté, et 4,4 millions dans l'extrême pauvreté.
  • On compte 2,3 millions de réfugiés en Égypte, en Irak, en Jordanie, au Liban, en Turquie et en Afrique du Nord.
  • Le nombre de réfugiés syriens représente maintenant 20% de la population jordanienne et plus de 25% de la population libanaise.
  • Plus de 120 000 personnes ont été tuées lors des combats et près de 600 000 blessées.
  • À présent, 9,3 millions de personnes ont besoin d'une assistance humanitaire.

La crise, qui a fait plus de 120 000 victimes et provoqué le déplacement de 6,5 millions de personnes, a engendré un chômage massif et plongé dans la pauvreté plus de la moitié de la population du pays. Parallèlement, l’afflux de millions de réfugiés syriens dans les pays voisins met à rude épreuve des communautés d’accueil déjà en situation de vulnérabilité. La pénurie de services de santé, d’éducation, de santé, de logement et d’infrastructures socioéconomiques, conjuguée à l’effondrement des débouchés économiques et à une concurrence accrue en matière d’emplois, aggrave le dénuement de ces populations. L’escalade des tensions menace la cohésion sociale et l’État de droit.

Le PNUD, qui figure parmi les principales agences de développement présentes en Syrie avant la guerre, travaille avec les communautés touchées pour les aider à faire face à la crise, à reconstruire et à se relever, mais aussi à préserver les acquis en matière de développement. Il leur fournit par exemple des emplois temporaires, notamment pour l’évacuation des décombres, et aide les entreprises locales à récupérer leurs actifs productifs.

Dans les pays voisins de la Syrie, le PNUD apporte une assistance aux communautés d’accueil confrontées aux arrivées massives de réfugiés. Il contribue à l’amélioration des infrastructures et crée des débouchés économiques ainsi que des emplois à l’échelle locale, en particulier pour les groupes vulnérables, tels que les jeunes, les personnes handicapées et les femmes. Il intervient également pour résoudre, prévenir et régler les conflits par la médiation.

L’approche du PNUD en matière de développement est axée sur le renforcement de la résilience des communautés pour les aider à se relever de la crise, mais aussi à améliorer à long terme leurs perspectives de développement.

Notre travail sur le terrain

image

Irak : Le combat des Syriennes pour survivre dans les camps de réfugiés

En fuyant les combats en Syrie, Zainab, 20  ans, espérait trouver la sécurité dans le camp de réfugiés d'Arbat à Souleimaniye en Irak. Mais, si elle a échappé à la violence en cours dans son pays natal, elle n'a pu pas y échapper chez elle. Forcée par son père à épouser un homme violent, elle a Plus

image

Jordanie : le micro-crédit pour se tirer d’affaire

Remettre à neuf les couches de bébé abîmées d’une usine voisine n’est sans doute pas du goût de tous – mais pour Amira Rizk Abu Bqeira et les membres de sa communauté qui ont commencé à pâtir de l’afflux de réfugiés de la Syrie, les couches en tissu se révèlent être une niche commerciale qui pourrai Plus

image

L'hiver est long pour les réfugiés au Liban

L’hiver dernier a été particulièrement rigoureux pour Hassan Ahmad et sa famille, qui compte 11 personnes. Après avoir fui leur foyer à Damas, ils se sont réfugiés au Liban dans un minuscule appartement de deux pièces dépourvu de portes et d’eau chaude, et au plafond traversé de fuites.  « Un m Plus