Prévention des crises

Les interventions du PNUD dans le domaine de la prévention des crises et du relèvement aident les pays à éviter les conflits armés, à atténuer les effets des catastrophes naturelles et à reconstruire en mieux et en plus durable au lendemain des crises. Le PNUD intègre les activités de consolidation de la paix dans les programmes de lutte contre la pauvreté et de gouvernance démocratique appropriés.

Nos objectifs

Le PNUD identifie les besoins des hommes, des femmes et des enfants en situation de crise et s’efforce d’y répondre — de manière immédiate, ou à long terme — tant par le biais d’opérations de secours que par des programmes de reconstruction.

Pour les pays en relèvement, le PNUD assure la transition vitale entre le travail humanitaire immédiat et les activités de développement à long terme. Voir

image
Faits et chiffres

Malgré l'intensification des conflits début 2013, dans la région du Darfour, au Soudan, nous avons appuyé la mise en oeuvre de 183 mécanismes communautaires de règlement des conflits à l'échelon local. Plus

Nos histoires

Projets & initiatives

image

Kenya: Reconstruire après les violences post-électorales

Les vente de produits fermiers et l’apparition de petits commerces ont permis à plus de 12 000 personnes de se relever et de reconstruire leurs vies suite aux affrontements qui ont éclaté au Kenya à la suite des élections en 2007. Depuis quelques années, le Programme des Nations Unies pour le déveloPlus

image

Le Salvador : un exemple de consolidation de la paix

Le conflit armé qui a déchiré le Salvador de la fin des années 70 aux années 80 a pris fin en 1992 avec les Accords de paix de Chapultepec.  Depuis, le PNUD a contribué à remettre sur pied les institutions mais la consolidation de la gouvernance démocratique est freinée par des obstacles pPlus

image

Monténégro : La réforme de la défense apporte une plus grande sécurité

La baie de Boka est d’une beauté époustouflante. Il y a quelques années à peine, une grave menace pesait sur ce lieu extraordinaire : 128 tonnes d’un carburant toxique jadis destiné à des missiles anti-navire étaient entreposées sur la rive, dans des citernes périmées, dont l’étanchéité n’était plusPlus