Réponse aux crises

Les Objectifs de développement durable (ODD) exhortent la communauté internationale à « ne laisser personne de côté ». Néanmoins, les crises humanitaires, notamment celles causées par des conflits, des catastrophes et des déplacements massifs de populations, sont plus complexes et durent plus longtemps que par le passé. Par ailleurs, le changement climatique signifie que ces catastrophes se produisent plus souvent et sont plus graves.

Franchir le pont entre développement et humanitaire

Alors que les crises prolongées deviennent la nouvelle norme, le PNUD a revisité son approche de crise pour intervenir plus rapidement, de manière prévisible et efficacement durant et immédiatement après les crises, aux côtés des organisations humanitaires et de consolidation de la paix.

Nous travaillons avec les communautés touchées pour les remettre le plus rapidement possible sur la voie du développement durable, tout en les aidant à mieux affronter les crises à venir. L’organisation appuie aussi les acteurs nationaux et locaux, indispensables pour fournir l’aide nécessaire et promouvoir un développement durable.

Comment intervenons-nous?

Le PNUD cherche à réduire les risques susceptibles de provoquer des crises, notamment en remédiant aux causes de la violence, en renforçant les mécanismes de gouvernance et l’État de droit, et en soutenant les moyens de subsistance.

Initiatives en cours

  • Réponse à la crise en Somalie
    12 mai 2017

    De graves risques de famine pèsent sur le pays en 2017, six ans seulement après qu’une sécheresse dévastatrice ait entraîné la mort de plus d’un quart de million de Somaliens – dont la moitié des enfants.

  • Réponse à la crise du bassin du lac Tchad
    23 févr. 2017

    Depuis plus de 7 ans déjà, le conflit dans le bassin du lac Tchad met en évidence le résultat de nombreuses années de négligence et d'occasions manquées pour le développement.

  • Eviter la famine

    Le monde connaît aujourd’hui sa pire crise humanitaire depuis 1945 et la voit se déployer à travers l’Afrique. Plus de 20 millions de personnes risquent la famine dans les 4 pays les plus touchés : le Nigéria, la Somalie, le Soudan du Sud et le Yemen.

  • Stabiliser la situation en Irak

    Depuis le début du conflit, l'Irak fait face à des bouleversements à la fois politiques, économiques et sociaux qui ont déplacé 3,3 millions d'Irakiens.

Plus

Nos histoires

  • Du sable pour sauver des vies en Somalie
    11 mai 2017

    Les changements climatiques causent pénuries d'eau et déplacements forcés pour les familles, mais un barrage marque un nouveau départ.

  • Eviter la famine en Somalie
    3 avr. 2017

    Les communautés rurales transforment l’agriculture et l’élevage pour faire face au changement climatique.

  • Haïti, après la tempête
    9 oct. 2016

    L’ouragan Matthew, une tempête de catégorie 4 qui a dévasté Haïti le mardi 4 octobre, a fait près de 500 morts et détruit 25 000 maisons. Les activités de déblayage et de relèvement sont en cours.

Plus