Moldova : Faire équipe pour améliorer les services publics

homme qui recycle
Les gouvernements locaux de Modova s'associent avec les résidents pour un nouveau service de collecte des déchets qui améliore la vie de la communauté (Photo: PNUD Moldova)

Pendant 20 ans, les services d’alimentation en eau, d’assainissement et de ramassage des ordures ont représenté un luxe rare pour les habitants de Telenesti, en République de Moldova. Cette bourgade de 9 000 habitants était l’une des plus pauvres du pays et son infrastructure périclitait faute de réparations.

Pour Mihai Druta, 76 ans, cela revenait à s’approvisionner péniblement en eau à plus d’un kilomètre de chez lui  et à respirer les émanations nauséabondes provenant des ordures qui s’entassaient dans les rues. 

À retenir

  • 350 000 Moldaves impliqués dans l’amélioration du développement local
  • 10 000 formés à mieux gérer les ressources locales allouées aux services publics
  • 100 villages ont introduit le système de chauffage à la biomasse

La situation est toute autre aujourd’hui et Mihai évoque avec fierté une initiative communautaire qui alimente la ville en eau courante et assure un ramassage régulier des ordures. « Ces changements nous facilitent l’existence, dit-il. Le prix est raisonnable et les services sont bons. »

Cette transformation a eu lieu lorsque le PNUD a encouragé les autorités municipales de Telenesti à faire équipe avec la population locale pour améliorer les services de base. Expert en décentralisation des fonctions gouvernementales dans divers pays, le PNUD reconnaît que les problèmes locaux exigent généralement des solutions locales.

Membres de la communauté et dirigeants locaux se sont ainsi réunis pour définir leurs préoccupations en matière de développement et élaborer une stratégie locale définissant les mesures à mettre en œuvre pour remédier aux problèmes comme les carences des services de base, par exemple. Ils sont ensuite parvenus à mobiliser des ressources auprès de bailleurs de fonds nationaux et internationaux afin de financer les changements.

Telenesti a entrepris la réfection de son réseau d’adduction d’eau, l’amélioration de l’éclairage de la voie publique et l’aménagement de nouvelles routes et de nouveaux parcs. Elle est devenue la première ville du pays où tous les habitants sont raccordés au réseau d’assainissement. Sept villages voisins se sont associés à ces efforts pour créer un système inter-municipal de gestion des déchets solides.

Ce modèle participatif s’est avéré si efficace que 70 villes et communautés l’ont adopté, 350 000 Moldoves s’impliquant ainsi dans l’amélioration du développement local. « C’est la seule façon de renforcer l’autonomie locale », note Victoria Cujba, fonctionnaire de l’administration centrale chargée de la décentralisation.

En 2012, le parlement a adopté la Stratégie nationale de décentralisation, premier instrument de politique publique fondé sur de vastes consultations populaires. Celui-ci renforce le rôle des administrations locales dans la gestion des services publics et promeut la participation, notamment, des femmes et des groupes marginalisés tels que les personnes âgées et les handicapés. Aux fins d’assurer l’application de la législation, le PNUD a contribué à la formation de plus de 10 000 fonctionnaires locaux, soit 80 % du total national, pour leur apprendre à collaborer avec les membres des communautés et à mieux gérer les ressources allouées aux services publics.

Le PNUD a encouragé la République de Moldova à capitaliser ses réussites d’autres manières. Beaucoup de communautés ont classé les pénuries d’énergie parmi leurs toutes premières préoccupations, notamment du fait de l’augmentation constante du prix des combustibles importés. En conséquence, le gouvernement central a décidé de développer ses programmes d’énergie renouvelable pour assurer une plus grande indépendance énergétique.

Plus de 100 villages de 21 districts ont adopté des systèmes de chauffage alimentés à la biomasse pour les bâtiments publics. Ces systèmes, qui utilisent des résidus agricoles largement disponibles tels que la paille, ont commencé à fonctionner dans des établissements scolaires, des centres de santé et d’autres installations, démontrant la faisabilité de cette nouvelle option de chauffage à moindre coût. Avantage supplémentaire, ils créent également des emplois dans les entreprises qui fournissent les combustibles. En 2012, au cours de la première année du projet, le nombre de producteurs de briquettes de biomasse a plus que décuplé.

Le PNUD en action
Oeuvrer pour un progrès global

Présent dans 177 pays et territoires, le PNUD appuie des activités visant à relever le niveau de vie et à créer des opportunités. Notre Rapport annuel 2012-2013 présente toute la gamme de nos partenariats et illustre notre rôle de leader en matière de coordination et de responsabilisation au sein du système des Nations Unies.

Voir tous les rapports annuels
Suivez-nous sur