Nos objectifs

Pescadores en Orissa, India
Electeur en ligne, Moldavie

Pour pouvoir réduire la pauvreté et  résister aux chocs mondiaux, il est essentiel que les nations en  développement puissent alimenter et renforcer leurs capacités  de planification à long terme, mais également agir  instantanément en période de crise. Sans investissement de  base dans les capacités de négociation, de planification, de  gestion et d’exécution, les nations se  trouvent dépourvues des  fondations sur lesquelles elles pourraient réaliser des transformations pour un avenir meilleur.

En tant que partenaire multilatéral privilégié desservant 176 pays et territoires, nous avons le champ d’action et la présence mondiales nécessaires pour aider les nations à renforcer leurs capacités à  atteindre leurs objectifs de développement.  

Comment procédons-nous?

Guidée par les priorités et demandes de ces pays, notre action s’inspire d’un processus de renforcement des capacités  en cinq étapes, en vue d’aider à analyser les capacités existantes et celles qui ont lieu d’être  améliorées. Elle vise aussi à conseiller sur des choix de politique  et d’investissement susceptibles de protéger, conserver et  accroître les capacités nationales.

  • Étape 1: Obtenir l’engagement des partenaires en matière de renforcement des capacités
  • Étape 2: Évaluer les capacités et les besoins
  • Étape 3: Formuler les stratégies de renforcement des capacités
  • Étape 4:Appliquer les stratégies de renforcement des capacités
  • Étape 5: Évaluer les stratégies de renforcement des capacités

Leviers du changement

Nous  avons identifié quatre « leviers de transformation des  capacités » sur lesquels repose notre approche dynamique:

  • Arrangements institutionnels, y compris des processus  de gestion améliorés, des pratiques de gestion des  ressources humaines, des mécanismes d’évaluation et  d’incitation monétaire et non-monétaire ;
  • Leadership, y compris le renforcement des compétences  au niveau du leadership, les programmes  d’accompagnement de carrière et de mentorat et les  stratégies de gestion des risques, de transitions et de  planification des successions ;  
  • Connaissances, y compris les réformes de l’éducation, les  méthodes de formation et d’apprentissage, les stratégies  de « retour des cerveaux », les réseaux d’apprentissage par  les pairs et le partage des solutions techniques entre les  pays en développement – ou solutions « sud-sud » ;  
  • Responsabilité, dont les systèmes de responsabilité  institutionnelle, le contrôle indépendant et les mécanismes  d’évaluation, ainsi que la participation citoyenne et l’accès  à l’information.

Le PNUD conçoit, supervise et évalue les programmes de  renforcement des capacités de ces quatre leviers dans les  domaines prioritaires que sont la gouvernance démocratique,  l’environnement et l’énergie, la prévention des crises et le  relèvement et la réduction de la pauvreté.