Transparence de l'aide : l'ONU doit montrer l'exemple en matière de données ouvertes

20 avr. 2015

Open data portal le PNUD tire parti de sa présence dans plus de 170 pays et territoires pour continuer à améliorer la transparence de la coopération internationale pour le développement.

L'initiative internationale pour la transparence de l'aide (IITA) offre une occasion unique d'engager le mouvement vers une coopération pour le développement plus ouverte, transparente, efficace, cohérente et responsable.

La norme IITA, un format commun et ouvert de publication des données, permet à quiconque le souhaite – agent public, chef de projet d'une ONG, journaliste, ou citoyen ordinaire  – de savoir précisément comment, quand et où l’aide a été déboursée. Au moment de la rédaction de cet article, 9 des 32 membres et observateurs du Groupe des Nations Unies pour le développement utilisent la norme IATI pour publier leurs données : le BCAH, ONU-Femmes, ONU-Habitat, le FENU, le PNUD, le FNUAP, l'UNICEF, l'UNOPS, le PAM et la Banque mondiale. Cet excellent départ n'est cependant pas suffisant.

En cette année cruciale de transition dans le discours sur le développement mondial, les Nations Unies se doivent d’être à l’avant-garde des efforts déployés pour rendre les activités de développement aussi ouvertes, transparentes et traçables que les technologies et les ressources actuelles le permettent. Le système des Nations Unies doit intégrer l'ouverture et la transparence dans ses principes opérationnels.

Les données ouvertes permettent de répondre aux questions avant même qu'elles ne soient posées. Elles améliorent la traçabilité des ressources, oeuvrent pour la cause de l'agence auprès des acteurs du développement et donnent aux bénéficiaires les moyens de demander des comptes. Elles incitent également à l'innovation, sachant que les «consommateurs de données» cherchent des moyens de rassembler, analyser et présenter les données de manière à fournir des informations plus nuancées et détaillées au bénéfice de tous ceux qui interviennent dans la chaîne de financement du développement.

Le PNUD, dans le cadre de sa mission de coordination du Secrétariat de l'IATI, montre déjà l'exemple. Les données IITA alimentent notre plateforme de données ouvertes, qui présente près de 6 000 projets de développement menés dans 177 pays et territoires dans le monde entier. Un tel système permet non seulement une plus grande transparence et une plus grande responsabilité, mais il améliore aussi l'efficacité de la gestion, en évitant la duplication du  travail et en facilitant l'échange homogène d'informations.

Notre engagement en faveur des données ouvertes nous place en tête de l’Indice de transparence de l'aide, qui établit un classement annuel des principales organisations de développement.

En décembre 2015, toutes les publications de la famille des Nations Unies devront respecter la norme IITA. A nous de saisir cette occasion de profiter des avantages d'une plus grande responsabilisation, d'un engagement renforcé et d'une meilleure efficacité.

PNUD Dans le monde

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe