L'innovation, moteur de la montée en puissance de l'Afrique

03 nov. 2014

UNDP Africa Au Kenya, le système de paiement par téléphone portable 'M-pesa' comptait plus de 14 millions d'utilisateurs en 2011.

De nombreux États africains aspirent au statut de pays émergent. Au-delà de la croissance, ils veulent transformer et diversifier leur économie, améliorer rapidement le niveau de vie et asseoir leur influence économique et politique sur la scène internationale.

La réalisation de cet objectif passe nécessairement par l'innovation, ont conclu les participants à la Conférence économique africaine. Pourquoi? D'abord, parce que seule l'innovation – à savoir l'application de savoirs nouveaux et existants pour améliorer les processus – peut soutenir une croissance économique forte. 

Par exemple, le recours à l'irrigation et aux engrais en Asie dans les années 1960 a permis de renforcer les plantes sans pour autant améliorer les rendements. La Révolution verte n’est venue par la suite que grâce à la science et à la technologie.

Malgré les efforts impressionnants de certains pays comme l'Éthiopie, l'Afrique n’en est pas encore à ce stade. Pour stimuler sa productivité agricole, elle devra adopter de nouvelles pratiques.

L'innovation est importante aussi pour les services sociaux, et ne requiert que peu de technologie. Par exemple, c’est grâce aux moustiquaires imprégnées d’insecticide que le paludisme a reculé de 50 pour cent dans certaines régions du Kenya. 

L'Afrique se trouve face à l’opportunité rare de devancer les autres dans le domaine technologique. L’utilisation de la téléphonie mobile y est nettement supérieure à celle des lignes fixes, par exemple, faisant l'économie de la transition entre les deux technologies. Il est possible d'imaginer de telles avancées en termes d'accès à l'énergie, à mesure que l'innovation permet la baisse du prix de l'énergie solaire et éolienne.

Enfin, l'innovation permet au continent, en particulier à sa jeunesse, d'exprimer sa formidable force créatrice. L'Afrique a les moyens de générer ses innovations propres au lieu de se contenter d'adopter celles des autres. Au Kenya, par exemple, M-pesa – un système de paiement par téléphone portable – a résolu le problème de la mise en place d'un système financier grâce à la technologie mobile. En 2011, il comptait plus de 14 millions d'utilisateurs.

L'innovation doit toutefois être entretenue. C'est pourquoi notre nouveau plan stratégique lui consacre davantage de ressources. Par ailleurs, l'Union africaine a adopté une stratégie continentale pour la science, la technologie et l'innovation, conformément à la Position commune africaine sur le programme de développement pour l'après-2015.

À l’aide de politiques nationales et régionales justement programmées, nous pouvons ensemble contribuer à faire de l'innovation le moteur du développement en Afrique.

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Singapour centre de Politiques Globaux
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe