Un partenariat en faveur du développement durable

28 mai 2014

DES FEMMES préparent du poisson à l'aide d'UN CUISEUR SOLAIRE DES FEMMES préparent du poisson à l'aide d'UN CUISEUR SOLAIRE grâce à un projet financé par le programme de micro-financements du Fonds pour l’environnement mondial et le PNUD. Photo: PNUD en Mauritanie

L’assemblée du Fonds pour l’environnement mondial (FEM), l’instance dirigeant le partenariat entre le FEM et le PNUD, est une manifestation historique qui se tient tous les quatre ans.  Cette semaine, au cours de la 5è assemblée ayant lieu à Mexico, notre administrateur, Helen Clark, a réaffirmé notre attachement à ce partenariat, et au fait d’œuvrer de concert en faveur de l’environnement mondial et du développement durable.

Au cours des quatre dernières années seulement, en tant que l'une des agences d’exécution des projets du FEM, nous avons permis à plus de 120 pays de bénéficier de plus d’1,9 milliard de dollars émanant de fonds gérés par le FEM et d’accéder au partage de coûts associés pour affronter leurs  problèmes environnementaux.

Le FEM a octroyé plus de 12,5 milliards de dollars de subventions en faveur de 3 690 projets élaborés dans 165 pays pour traiter des enjeux environnementaux à caractère mondial. 

Grâce à son Programme de microfinancements mis en œuvre par le PNUD, le FEM a également accordé plus de 16 000 petites subventions directes aux organisations communautaires et de la société civile, ce qui représente une somme totale de 653,2 millions de dollars.

Nous considèrons le FEM comme un instrument indispensable au financement du développement durable dans les pays en développement et les domaines d’activité énoncés dans notre nouveau Plan stratégique s’alignent sur le document de programmation du FEM prévu de 2014 à 2018.

Alors que la communauté mondiale débat d’un cadre pour l’après-2015, l’Assemblée réaffirme qu’il n’est plus possible de faire comme si de rien n’était, et que nous devons cesser de fonctionner en circuit fermé pour pouvoir relever les défis interdépendants qui se posent en matière d’environnement et de développement.

En tant qu’instrument promouvant le développement durable et la viabilité environnementale, le FEM peut contribuer à apporter des solutions adaptées, en s’employant à obtenir des retombées environnementales positives en matière de développement.

PNUD Dans le monde

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe