• Plan stratégique du PNUD 2014 - 2017 : évoluer avec le monde

    20 janv. 2014

    An aerial view of the city of Sehwan Sharif in Pakistan
    Vue aérienne de la ville de Sehwan Sharif, dans la région du Sud Sindh, au Pakistan. ©ONU/PAM/Amjad Jamal

    Nous nous trouvons à un moment important de notre histoire, à un point d’inflexion. Premièrement, le rôle joué par les pays en développement dans le monde – dans l’économie, la science, la technologie, la politique, la culture – est en train de changer radicalement. Leur importance et leur influence ne font que croître.

    Deuxièmement, pour la première fois dans l’histoire humaine, plus de gens vivent dans des villes que dans des villages – Ce qui nous amène à réfléchir sur notre vision conventionnelle des lieux où les gens vivent dans le monde en développement, et de la manière dont ils vivent. Troisièmement, les technologies dont nous disposons aujourd’hui changent profondément la manière dont nous travaillons les uns avec les autres, nous comportons entre nous, faisons des choses et les vendons.

    Il s’agit d’un moment véritablement passionnant pour le développement. Mais il y a des dangers :


    • La croissance et le développement n’apportent pas nécessairement des bénéfices à chacun de manière équitable, ce qui fait que les tensions montent – et parfois éclatent – dans un nombre croissant de pays.

    • Les changements qui se produisent sont parfois si profonds que les sociétés et les systèmes politiques ne peuvent y faire face et s’effondrent.

    • Les changements climatiques pourraient avoir des conséquences catastrophiques dans l’avenir, menaçant des années, et même des décennies de progrès.

    Comment le PNUD répond-il à cette situation? Notre vision est très claire : nous désirons contribuer à éliminer la pauvreté et à faire régresser les inégalités et l’exclusion.

    Trois grandes idées sous-tendent notre nouveau Plan stratégique : la première consiste à donner une nouvelle vie aux modèles actuels de développement. En d’autres termes, de quelle manière la croissance peut-elle conduire davantage de personnes à intégrer le processus de développement et être durable?

    La seconde concerne la démocratie, pas uniquement l’organisation régulière d’élections et l’adoption de lois – aussi importantes soient-elles – mais aussi les règles régissant la répartition des ressources,  les services auxquels les gens peuvent accéder afin d’être en bonne santé et éduqués, et les emplois qu’ils peuvent trouver afin de pouvoir subvenir aux besoins de leurs familles et à leurs propres besoins. 

    La troisième idée concerne le fait que nous vivons dans un monde à risques, et que protéger les acquis en matière de développement et faire encore mieux en ce domaine implique d’anticiper et de gérer intelligemment ces risques. 

    Dans tout ce que nous faisons, nous allons nous focaliser sur ceux qui nécessitent toute notre attention : les pauvres, et plus spécifiquement, les femmes et les jeunes.

    La manière dont nous fonctionnons en tant qu’organisation va changer également. Nous allons mettre à profit les enseignements de ces dernières années pour nous rendre plus pertinents, efficaces et utiles aux peuples et aux nations que nous servons. Les partenariats revêtiront une importance capitale, entre autres la coopération Sud-Sud, en vue de nous aider à obtenir de meilleurs résultats pour les pays avec lesquels nous travaillons à travers le monde. 

    Parlez-nous  : comment le monde du développement évolue-t-il, et comment pouvons-nous le mieux nous adapter à ces changements ? 


À propos de l'auteur
thumbnail

Turhan Saleh est Coordonnateur du Plan stratégique pour le PNUD.

Évoluer avec le monde
Plan stratégique du PNUD : 2014 - 2017

Eu égard aux mutations intervenant à l’échelle mondiale et à ses principaux atouts, le PNUD focalise son action sur la prochaine grande avancée en matière de développement.

Plus de publications