Le sens de l'éthique, un bon investissement ?

06 août 2013

Un récent article du Wall Street Journal intitulé « Est-ce que l’éthique paye ?» soulevait la question suivante : « Les consommateurs sont-ils redevables envers les entreprises socialement responsables ? ». Bien que le PNUD soit une organisation à but non-lucratif, il est tout à fait légitime de se poser la question.

La réponse est oui. Sans la moindre équivoque. Avoir le sens de l’éthique paye. Faire preuve d’un haut sens moral et éthique, c’est donner des gages de confiance en notre capacité à fournir des résultats. Quand la confiance s’instaure, les donateurs sont davantage disposés à s’engager et les gouvernements locaux davantage disposés à travailler avec nous. La promotion d’une culture d’intégrité au sein de l’organisation permet d’inculquer un sens moral à chaque membre du personnel. Valeur fondatrice de notre organisation, l’intégrité guide les comportements des membres du personnel ainsi que les prises de décisions.

D’un autre côté, est-ce que le manquement à l’éthique peut coûter cher ? Absolument. Tous les jours,  la presse fait état d’entreprises faisant face à des amendes et en banqueroute. Les Nations Unies sont également en ligne de mire. Les pays donateurs réduisent déjà leurs contributions. Si un scandale venait à éclater, les donations se tariraient,  les projets s’arrêteraient et de nombreux emplois seraient supprimés. Et surtout, nous faillirions à notre mission de servir les peuples.

Notre réputation est notre meilleur atout. Rappeler aux membres du personnel que leurs actes peuvent avoir des conséquences assure que le sens de l’éthique devient un réflexe. Si vos actes faisaient la une du New York Times demain, vous sentiriez-vous préoccupés ?

Notre politique de transparence permet d’encourager les membres du personnel à se confier à nous en cas de doute. « De mauvaises nouvelles précoces sont de bonnes nouvelles » puisqu’il est toujours temps de les corriger.

Mais il ne s’agit pas seulement de notre conduite. Nos prestataires de service, nos partenaires des ONG, et nos contractuels ont tous un rôle à jouer et doivent faire preuve du même sens de l’éthique. Comme le conclut  Wall Street Journal: « Éthique et bonne conduite constituent un investissement judicieux ». Le sens de l’éthique profite à tout le monde.

Donnez-nous votre avis : dans quelle mesure le respect de l’éthique profite-t-il à une organisation à but non-lucratif ?

PNUD Dans le monde

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe