• La campagne pour l’après 2015 est lancée en Zambie

    04 févr. 2013

    ZAMBIE
    Une femme de la Zambie travaille dans son champ. Photo: Patson Mwasila/PNUD

    Anticiper le futur et imaginer le monde que nous voulons requiert de la clairvoyance, et de la persistance pour  transformer cette vision en réalité.

    Les objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) ne sont pas imaginaires, ils sont tangibles, et de nombreux pays sont sur le point de les réaliser. Malgré cela plus d’un milliard de personnes vivent encore dans la pauvreté. La croissance des inégalités et la multiplication des injustices, les effets du changement climatique ou des activités terroristes ne sont sans doute pas ce que les OMD visaient. Mais dans un monde où les frontières entre le développement et les activités humanitaires, entre les impacts à long et court terme, deviennent de plus en plus floues, il faut faire appel à notre imagination.

    Tandis que nous nous efforçons d’accélérer les progrès en vue des OMD, deux éléments pourraient stimuler et façonner cette vision du futur : tout d’abord notre sens d’équité des populations et ensuite notre engagement à faire nos propres choix.

    Voyons ce que nous racontent les chiffres :

    - La Zambie a fait passer son taux de pauvreté extrême de 58 pour cent en 1991 à 43 pour cent en 2010. Cependant l’extrême pauvreté demeure plus élevée en zones rurales (57 pour cent) qu’en zones urbaines.

    - L’objectif de l’éducation primaire universelle a été atteint avec un taux de 94 pour cent de scolarisation ; en revanche le faible taux d’achèvement des études dans le secondaire reste problématique.

    - Les femmes constituaient 52 pour cent de l’électorat en 2011, mais la représentation des femmes au Parlement (12 pour cent) est l’une des plus faibles de la région.

    - Le taux de prévalence du VIH est maintenant inférieur à l’objectif fixé par les OMD, cependant le taux de nouvelles infections est en hausse.

    - Et tandis que le taux de croissance économique supérieur à 6 pour cent depuis maintenant dix ans constitue une performance admirable, les indicateurs de développement humain de la Zambie n’évoluent pas et classent le pays au 164e rang sur 187 pays.

    Ces chiffres semblent décrire deux mondes distincts. Imaginons maintenant la Zambie comme un pays et une nation où chacun vit dans la prospérité et la sécurité.

    Ce processus a commencé. La Zambie est l’un des cinquante pays où les Nations Unies dirigent des dialogues nationaux sur une vision globale du développement après 2015. Les histoires et les aspirations des jeunes Zambiens dessineront l’image du monde que nous voulons et influenceront le Groupe de haut niveau du Secrétaire général sur le développement après 2015.

    Et vous ? Ajoutez votre voix au dialogue sur la réduction de la pauvreté et des inégalités


A propos de l'auteur
thumbnail

Kanni Wignaraja est la Coordinatrice résidente des Nations Unies en Zambie

Publications
Réaliser le futur que nous voulons pour tous

Le premier rapport du système des Nations Unies sur les priorités de développement de l'après-2015.

Plus
Suivez-nous