• La lutte contre le sida, un combat toujours d’actualité

    29 nov. 2012

    Programme de prévention et de soins VIH / SIDA au Sud-Soudan. Photo: PNUD au Sud-Soudan

    Les actions menées contre le VIH à travers le monde ont accompli des progrès remarquables. À la fin de l’année 2011, plus de 8 millions de personnes avaient accès à un traitement indispensable à leur survie, soit une augmentation de 20 % par rapport à 2003. Les nouvelles infections à VIH ont également diminué sensiblement dans de nombreux pays, notamment parmi ceux qui enregistrent une forte prévalence du virus.

    Cependant, l’exclusion sociale, les inégalités et les violations des droits de l'homme continuent de favoriser la propagation de l’épidémie et d’autres maladies, qui frappent de manière disproportionnée les femmes et les populations marginalisées. Celles-ci englobent notamment les hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes, les consommateurs de drogues, les professionnel(le)s du sexe et les personnes transsexuelles. D’après un rapport de la Commission mondiale sur le VIH et le droit daté de 2012, les environnements juridiques discriminatoires et punitifs, la violence et autres sévices contribuent également à la propagation du VIH.

    Une meilleure application des mesures législatives protectrices, combinée à des politiques de protection sociales couvrant les personnes touchées par le virus, pourront permettre la mise en œuvre d’actions efficaces et inclusives, susceptibles de réduire à leur tour les inégalités et de renforcer la résilience des populations et des communautés.

    Pour la première fois dans l’histoire de la lutte contre le sida, le montant des investissements dans la lutte contre le VIH a dépassé celui de l’aide internationale : dans 80 pays, les investissements intérieurs dans ce domaine ont connu une hausse de plus de 50 % entre 2006 et 2011.

    Pour bon nombre de pays, la durabilité des financements de la lutte contre le sida continue toutefois de poser problème. Actuellement, sept millions de personnes attendent toujours un traitement et il est plus que jamais essentiel de garantir l’accès aux principaux médicaments à moindre coût. Le renforcement des capacités au niveau des pays joue un rôle indispensable pour la bonne gestion des programmes de santé et la mise en place d’actions efficaces face aux nouveaux défis en matière de santé et de développement.
    Comme le souligne Helen Clark, Administrateur du PNUD, dans son message à l’occasion de la Journée mondiale du sida : « nous devons poursuivre les initiatives qui ont déjà tant accompli pour un très grand nombre d’individus. Il est indispensable d’accélérer les mesures visant à réduire les inégalités, à promouvoir les droits de l’homme et à appliquer plus largement les leçons apprises aux secteurs de la santé et du développement. »


    Parlez-nous : dans quels domaines faudrait-il, selon vous, renforcer la lutte contre le VIH ?


A propos de l'auteur
thumbnail

Mandeep Dhaliwal est la directrice, VIH, Pratique en santé et développement par intérim au Programme des Nations Unies pour le développement

Notre travail: Combattre le VIH/sida
Publication
Le VIH et le Droit: Risques, droit et santé

Le rapport présente des analyses
dans les domaines de la santé publique, des droits de l’homme et du droit, et propose des recommandations pour une réponse mondiale et durable au VIH.

plus