La Somalie, porteuse d'immenses promesses d'avenir

28 sept. 2012

Jeunes Somaliens 73% des Somaliens ont moins de 30 ans, ce qui fait de la Somalie un des pays les plus jeunes au monde. © PNUD Photo/Alistair Lyne

Pendant des décennies, le monde n’a reçu que de mauvaises nouvelles en provenance de la Somalie. Anarchie, famine, piraterie et conflits ont forgé notre vision globale de ce petit pays de la corne de l’Afrique.

Pourtant, au-delà des actualités qui font les gros titres, la Somalie est porteuse d'immenses promesses d'avenir. En effet, outre sa position stratégique, le pays dispose d'un secteur agricole prometteur et les récentes estimations indiquent que son sol pourrait également être riche en pétrole. Cependant, ce ne sont ni l'emplacement géographique ni les ressources naturelles qui peuvent propulser le pays vers un avenir meilleur. Seul le peuple somalien détient ce pouvoir; et les jeunes, pleins d'espoir, sont la clé de l'avenir en Somalie.

L'édition 2012 du Rapport sur le développement humain en Somalie met l'accent sur le remarquable potentiel que représente l'autonomisation des jeunes, et la possibilité pour eux de devenir un vecteur de consolidation de la paix et du développement dans ce pays caractérisé par des contrastes saisissants.

Aujourd'hui, 73 pour cent des Somaliens ont moins de 30 ans, ce qui fait de la Somalie un des pays les plus jeunes au monde. Généralement, les jeunes vivant dans des zones de conflit ou de post-conflit sont considérés soit comme des victimes soit comme des agresseurs. En effet, pendant des décennies, la jeunesse somalienne a subi bien plus que sa juste part de violence et de désespoir. Bon nombre de jeunes Somaliens n'ont jamais franchi la porte d'une école et peu d'entre eux ont vécu dans un État capable de fonctionner correctement.

Pourtant, le printemps arabe nous rappelle que les jeunes peuvent constituer une force motrice porteuse d'espoir. Partout en Somalie, les organisations de jeunes s'engagent de plus en plus activement dans la promotion de la paix et la stabilité. Les jeunes de la génération montante sont plus éduqués que leurs aînés, et les filles sont en passe de rattraper les garçons sur le plan de l'alphabétisation. Environ 80 pour cent des jeunes Somaliens envisagent l'avenir avec optimisme.

Donnez-nous votre opinion : comment garantir la paix et la prospérité en Somalie ?

PNUD Dans le monde

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe