• Chaque jour dans chaque pays - devrait et peut se dérouler sans violence | Helen Clark

    21 sept. 2012

    Plus d’un demi-million de personnes meurent chaque année de mort violente, que ce soit à cause de conflits armés, d’activités criminelles ou d’attaques dans leur propre foyer.

    Environ 1,5 milliard de personnes vivent dans des pays affectés par la guerre, la violence et/ou une criminalité élevée.

    L’absence de paix a un coût épouvantablement élevé. Les conflits armés terrifient les communautés et les empêchent de progresser en termes de développement.

    Le niveau de violence est parfois le reflet d’inégalités profondes en même temps qu’il les exacerbe. Par exemple, les femmes et les filles, qui sont victimes de discriminations dans beaucoup d’endroits, sont affectées de façon disproportionnée par les conflits armés. La guerre aggrave leur vulnérabilité économique et sociale.

    Nous pouvons relever ces défis de manière résolue, et le PNUD constate des progrès dans un certain nombre de pays où il est à l’œuvre. Par exemple :

    ·   Cette année, le Salvador a enregistré sa première journée sans assassinats depuis plus de trois ans. Les meurtres ont baissé de 12 pour cent en moyenne depuis l’introduction de zones sans armes.
    ·   Le Libéria est sur la voie du relèvement après des années de guerre civile et en 2013, on y célébrera une décennie de paix.
    ·   En Angola, une amnistie pour les détenteurs d’armes à feu a permis de récolter plus de 76 000 armes illicites.

    Ces exemples montrent que des succès sont possibles, mais il en faudra bien plus pour que chacun puisse vivre dans un monde où la peur n’a plus cours et pour que le développement humain passe partout à la vitesse supérieure.

    La Journée de la paix nous offre l’occasion de nous engager en faveur de la non-violence. Le PNUD et le mouvement Peace One Day s’associent pour lancer cet appel dans le monde entier.

    Promettons d’œuvrer ensemble pour combattre la violence et promouvoir la paix et de ne pas recourir à la violence pour obtenir des changements politiques et sociaux. Que chacun d’entre nous appuie à sa manière les militants pour la paix et les citoyens qui réclament un avenir sans violence.

    Je vous exhorte à rejoindre le mouvement Peace One Day et à agir pour que la paix règne dans nos foyers, nos communautés, nos pays et sur notre planète.


L'Administrateur du PNUD
Helen

Helen Clark a pris ses fonctions d'Administrateur du Programme des Nations Unies pour le développement le 20 avril 2009. Elle est la première femme à assumer la direction de l’organisation et assure également la présidence du Groupe des Nations Unies pour le développement.

pOUR EN SAVOIR PLUS