• Les nouvelles technologies jouent un rôle crucial dans le renforcement des démocraties

    17 sept. 2012

     Fidji: Un représentant de la banque aide les clients à gérer leurs comptes bancaires électroniques. (Photo: Jeff Liew / FENU)
    Fidji: Un représentant de la banque aide les clients à gérer leurs comptes bancaires électroniques. (Photo: Jeff Liew / FENU)

    Cette année, la Journée internationale de la Démocratie insiste sur le rôle crucial que peuvent jouer des citoyens informés, partout dans le monde, pour recueillir les bénéfices de la démocratie.

    Le Secrétaire Général des Nations Unies a appelé à faire preuve de créativité pour que tous aient accès à l’éducation, en insistant sur les sociétés en transition qui en ont le plus besoin et dont les habitants ont le plus à apprendre sur les droits et responsabilités qui découlent d’un système démocratique.

    L’appel à la créativité en matière d’éducation à la démocratie a une résonance toute particulière pour le PNUD. Depuis le début des années 1990, nous valorisons le potentiel transformateur des nouvelles technologies de l’information et des communications (TIC) pour le développement, en faisant la promotion de la cybergouvernance et de l’accès à l’information, dans le but avoué de donner aux populations les moyens de peser sur les décisions des pouvoirs publics.

    Les mouvements sociaux dont nous avons été témoins lors du Printemps arabe et ailleurs ont montré l’impact de ce phénomène, surtout à travers les réseaux sociaux et les technologies mobiles qui ont « démocratisé » l’accès à la sphère publique et donné une voix à ceux qui en avaient été privés jusque-là.

    Les technologies mobiles ont connu une croissance explosive dans les pays en développement, où vivent près de 80 pour cent des quelque 6 milliards d’abonnés à ce type de services. Ce phénomène a ouvert la porte à une nouvelle vague d’innovations par des entrepreneurs sociaux et des organisations de la société civile, sous l’impulsion de jeunes adultes qui prennent les choses en main et inventent des solutions locales aux problèmes de développement locaux.

    Des approches innovantes de ce type peuvent aussi nous aider à promouvoir l’éducation à la démocratie.

    Beaucoup de gens entrent en contact avec la gouvernance démocratique par la pratique, en clamant leurs droits économiques, sociaux, culturels et politiques, et en exigeant le respect de ceux-ci. Cela ne veut pas dire que l’éducation à la démocratie est un fait accompli ni que les canaux traditionnels ont perdu de leur pertinence. La technologie part de ce qui existe et ouvre de nouvelles voies pour construire des cultures démocratiques et instiller des valeurs qui prendront racine et fleuriront petit à petit.

    Donnez-nous votre avis : Comment l’éducation contribue-t-elle à la gouvernance démocratique ?

    Geraldine Fraser J. Moleketi


A propos de l'auteur
thumbnail

Geraldine Fraser-Moleketi est la Directrice du Groupe de la gouvernance démocratique du Programme des Nations Unies pour le développement.

 

La Gouvernance démocratique
Suivez-nous