• L’Afrique et l’Amérique latine renforcent leur coopération autour du développement

    29 mai 2012

    Brésil
    Des programmes de transfert monétaire, tels que le Bolsa Familia au Brésil, ciblent les ménages à faible revenu, aident à réduire les niveaux de pauvreté et à accroître l'accès aux services d'éducation et de santé.

    Plus de 40 ministres du Développement social d'Amérique latine et des Caraïbes et d'Afrique se retrouvent cette semaine à Brasilia pour y explorer les possibilités d'échange d'expériences et de renforcement de la coopération dans la lutte contre la pauvreté. Le PNUD est fier d'être le facilitateur de cette rencontre historique.

    Cette réunion intervient à moins d'un mois de la Conférence des Nations Unies sur le développement durable Rio+20. Elle réunira des leaders mondiaux et des milliers de représentants de gouvernements, du secteur privé et d'organisations de la société civile autour des moyens de bâtir un avenir plus durable, un enjeu crucial pour les pays développés comme pour les pays en développement.

    De toute évidence, les pays ne peuvent plus se permettre de favoriser la seule croissance sans considérer l’environnement et l’équité. Une croissance qui ne prend pas en compte le progrès  en termes de développement humain et du respect de l'environnement ne saurait consolider de telles avancées et détruira les écosystèmes dont dépend la vie sur notre planète.

    Il y a deux semaines, le Rapport du PNUD sur le développement humain en Afrique, consacré à la sécurité alimentaire, était lancé à Nairobi par le Président du Kenya. Malgré les importants taux de croissance économique en Afrique subsaharienne, la faim continue de frapper près d'un quart de la population de la région, soit l'équivalent de la population totale du Brésil.

    L'Amérique latine et l'Afrique ont beaucoup à partager en matière d'éradication de la pauvreté et de la faim, notamment par le biais des systèmes de protection sociale. Au Brésil, le programme Bolsa Familia a été largement salué, et son expansion actuelle dans le cadre du projet Brazil Sem Miseria suscite également un vif intérêt. Le pays ambitionne d'éliminer l'extrême pauvreté d'ici 2014 et fait des progrès considérables dans ce sens.    

    Les discussions prévues cette semaine à l'occasion du Cinquième Forum ministériel pour le développement, organisé par le PNUD, encourageront le renforcement de la coopération entre pays d'Amérique latine et d'Afrique. La coopération et les échanges Sud-Sud offrent des solutions de développement qui, une fois adaptées aux contextes nationaux, peuvent aider les États à atteindre leurs objectifs.

    Parlez-nous: Comment les pays peuvent-ils partager leurs expériences pour stimuler le progrès global tant sur la dimension économique, sociale qu'environnementale du développement durable?