• Développement humain : l’importance de l’équité et de la durabilité / Helen Clark

    17 mars 2012

    Rivière assechée a Dhaka au Bengladesh. Photo: Mohammad Rakibul Hasan/UNDP

    Depuis 1990, année charnière pour la mesure des progrès dans la réalisation des objectifs du Millénaire pour le développement, des millions de personnes sont sorties de la pauvreté. La scolarisation de tous les enfants est à portée de main et bien moins de vies sont sacrifiées à la faim et la maladie. Partout les gens sont en meilleure santé, plus riches et mieux éduqués que jamais auparavant.

    Pourtant, l’ensemble des chiffres cache certaines vérités dérangeantes : on est loin d’avoir mis fin à la pauvreté, dont l’élimination est encore un vaste chantier inachevé ; l’inégalité augmente dans beaucoup de pays ; et de nombreuses contraintes pèsent sur les écosystèmes de notre planète.

    Nous  devons d’abord comprendre combien il importe que toutes les décisions portant sur les volets économique, social et environnemental du développement durable soient cohérentes et concertées. Un bon exemple pour faire avancer simultanément les trois volets du développement durable est d’élargir l’accès aux sources d’énergie renouvelables. Cela permettra d’améliorer les niveaux de vie, de poursuivre la croissance économique et de maintenir l’équilibre environnemental. Ainsi, les objectifs d’équité et de durabilité doivent progresser d’un même front.

    L’inclusion et l’équité sont les conditions indispensables du développement durable. Tout comme le développement ne peut se limiter à une croissance économique, la durabilité ne signifie pas uniquement la protection de l’environnement. Le développement doit être axé sur  les gens et promouvoir les droits, les possibilités, les choix et la dignité de tous. La croissance verte doit être inclusive et entraîner un progrès social qui contribue à éliminer la pauvreté, à réaliser une égalité plus grande et à rendre durable notre environnement naturel.

    Notre avenir commun  peut être basé sur un développement humain équitable et durable, l’objectif clairement établi étant d’élargir les libertés et les choix des populations sans compromettre ceux des générations futures. Nous exprimons l’espoir que les dirigeants du monde saisiront l’occasion de s’acquitter de cette tâche lorsqu’ils se réuniront à Rio en juin prochain.

    La question qui doit être posée est la suivante : À quoi notre avenir commun doit-il ressembler ?

    Helen Clark
    Administrateur du PNUD


L'Administrateur du PNUD
Helen

Helen Clark a pris ses fonctions d'Administrateur du Programme des Nations Unies pour le développement le 20 avril 2009. Elle est la première femme à assumer la direction de l’organisation et assure également la présidence du Groupe des Nations Unies pour le développement.

Pour en savoir plus