PNUD Dans le monde

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi Bélarus Bélize Bénin

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République du) Congo (République démocratique du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Croatie Cuba Côte d'Ivoire

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Ghana Guatemala Guinée Guinée équatoriale Guinée-Bissau Guyane Géorgie

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libye Libéria L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Nicaragua Niger Nigéria Népal

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Philippines Programme palestinien Pérou

R

Russie (Fédération de) Rwanda République dominicaine

S

Samoa Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie São Tomé-et-Principe Sénégal

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe

Développement humain : l’importance de l’équité et de la durabilité / Helen Clark

17 mars 2012

 Rivière assechée a Dhaka au Bengladesh. Photo: Mohammad Rakibul Hasan/UNDP

Depuis 1990, année charnière pour la mesure des progrès dans la réalisation des objectifs du Millénaire pour le développement, des millions de personnes sont sorties de la pauvreté. La scolarisation de tous les enfants est à portée de main et bien moins de vies sont sacrifiées à la faim et la maladie. Partout les gens sont en meilleure santé, plus riches et mieux éduqués que jamais auparavant.

Pourtant, l’ensemble des chiffres cache certaines vérités dérangeantes : on est loin d’avoir mis fin à la pauvreté, dont l’élimination est encore un vaste chantier inachevé ; l’inégalité augmente dans beaucoup de pays ; et de nombreuses contraintes pèsent sur les écosystèmes de notre planète.

Nous  devons d’abord comprendre combien il importe que toutes les décisions portant sur les volets économique, social et environnemental du développement durable soient cohérentes et concertées. Un bon exemple pour faire avancer simultanément les trois volets du développement durable est d’élargir l’accès aux sources d’énergie renouvelables. Cela permettra d’améliorer les niveaux de vie, de poursuivre la croissance économique et de maintenir l’équilibre environnemental. Ainsi, les objectifs d’équité et de durabilité doivent progresser d’un même front.

L’inclusion et l’équité sont les conditions indispensables du développement durable. Tout comme le développement ne peut se limiter à une croissance économique, la durabilité ne signifie pas uniquement la protection de l’environnement. Le développement doit être axé sur  les gens et promouvoir les droits, les possibilités, les choix et la dignité de tous. La croissance verte doit être inclusive et entraîner un progrès social qui contribue à éliminer la pauvreté, à réaliser une égalité plus grande et à rendre durable notre environnement naturel.

Notre avenir commun  peut être basé sur un développement humain équitable et durable, l’objectif clairement établi étant d’élargir les libertés et les choix des populations sans compromettre ceux des générations futures. Nous exprimons l’espoir que les dirigeants du monde saisiront l’occasion de s’acquitter de cette tâche lorsqu’ils se réuniront à Rio en juin prochain.

La question qui doit être posée est la suivante : À quoi notre avenir commun doit-il ressembler ?

Helen Clark
Administrateur du PNUD