• La jeunesse est l'avenir de l’homme

    06 sept. 2011

    Des jeunes rassemblés à l'occasion d'un évenement en faveur de la jeunesse en août 2011
    Des jeunes sont rassemblés pour un événement au siège des Nations Unies à New York, dans le cadre de l'année internationale de la jeunesse. (Photo ONU/JC McIlwaine)

    En juillet dernier, lors de la Réunion de haut niveau sur la jeunesse des Nations Unies, j’ai été touchée et inspirée par l'engagement et le dynamisme de ces jeunes hommes et femmes de 15 à 24 ans qui bourdonnaient autour de moi.

    Les 25 et 26 juillet, quelque 500 jeunes militants et entrepreneurs concernés par l'environnement et l'activité citoyenne étaient réunis à New York pour réfléchir ensemble à la façon de répondre à certains des défis les plus urgents auxquels le monde est actuellement confronté.

    Ils se sont d'entrée de jeu penchés sur l'impact de l’exclusion du monde du travail et de la vie dans la pauvreté, des situations vécues par une majorité des 1,8 milliard de jeunes que compte le monde.

    Dans le cadre de nos efforts de partenariat et de coopération du Programme de développement des Nations Unies (PNUD), nous réunissons des gouvernements, les médias, la société civile et le secteur privé pour qu'ils se concentrent précisément sur ces problèmes.

    Le PNUD aide des pays du monde entier à concevoir des politiques novatrices de création d'emplois, afin d’éliminer la pauvreté, en particulier celle qui touche pour les jeunes générations.

    Par exemple, nous travaillons aujourd'hui à mieux équiper pour la vie les jeunes des pays arabes, dont le taux de chômage est deux fois plus élevé que la moyenne mondiale.

    En Tunisie, nous mettons actuellement au point des programmes de formation et de promotion de l'entreprenariat destinés aux jeunes de la province de Medenine dont l'économie a lourdement souffert de la crise libyenne.

    En Égypte, nous encourageons la création d'emplois à travers le développement de petites et moyennes entreprises et de projets de microcrédit.

    Au niveau politique, depuis la révolution, nous appuyons la participation des jeunes au dialogue national égyptien multipartite, pour les aider à façonner leurs propres destinées et l’avenir de leur pays.

    Aujourd’hui nous vous invitons à soumettre vos idées sur la façon dont nous pouvons aider les jeunes à s’équiper pour la vie et à construire des nations solides pour un monde meilleur.

     


A propos de l'auteur

Sigrid Kaag - de nationalité néerlandaise - est l'Assistante du Secrétaire général et l'Administratrice adjointe et Directrice du Bureau des partenariats du Programme des Nations Unies pour le développement

Voir plus