PNUD Dans le monde

Vous êtes àPNUDSingapourcentre de Politiques Globaux
Aller àPNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi Bélarus Bélize Bénin

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République du) Congo (République démocratique du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Croatie Cuba Côte d'Ivoire

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Ghana Guatemala Guinée Guinée équatoriale Guinée-Bissau Guyane Géorgie

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libye Libéria L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Nicaragua Niger Nigéria Népal

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Philippines Programme palestinien Pérou

R

Russie (Fédération de) Rwanda République dominicaine

S

Samoa Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie São Tomé-et-Principe Sénégal

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe

Hommage aux travailleurs humanitaires dans le monde entier

19 août 2011

La Journée internationale des travailleurs humanitaires est célébrée le 19 août Un travailleur humanitaire du PNUD, aide a la reconstruction après le séisme de 2010 Photo: UNDP/Mariana Nissen

En ce 19 août 2011, les Nations Unies célèbrent la troisième Journée mondiale de l’aide humanitaire afin de mettre à l’honneur les personnes qui ont consacré leur vie à ceux qui sont dans le besoin partout dans le monde. 

Les travailleurs humanitaires viennent en aide à ceux qui ont perdu des êtres chers, leurs foyers et leurs sources de revenus à la suite de catastrophes et de conflits. Nombreux sont ceux qui bravent le danger, vivent dans des conditions difficiles, souvent loin de leurs familles et de leurs proches. Leur engagement et leur dévouement font avancer la cause de notre humanité commune et nous rendent fiers. Là où des gens sont dans le besoin, d'autres sont prêts à les aider – des personnes courageuses qui cherchent à soulager les souffrances et à redonner l’espoir aux moins favorisés.

Beaucoup trop d’entre eux ont payé leur engagement du sacrifice ultime et y ont perdu la vie. C’est en leur mémoire que nous marquons cette journée. Demandons-nous ce que nous pouvons faire pour aider les personnes victimes de catastrophes, de conflits violents et d’autres difficultés. Ne sous-estimons pas nos contributions individuelles pour améliorer le sort de ceux qui sont dans le besoin.

La crise actuelle dans la Corne de l’Afrique exige une action immédiate et concertée. La population y fait face à la sécheresse, à la famine et aux combats. Rien qu’en Somalie, 3,2 millions de personnes —soit le double de la population de Manhattan— nécessitent une aide humanitaire immédiate. Des dizaines de milliers d’enfants risquent de perdre la vie et d’autres mourront dans les prochains jours si aucune aide ne leur est fournie.

Quand survient une crise humanitaire, les équipes du PNUD œuvrent à renforcer la résistance de communautés et à établir une base solide pour un développement à long terme. Notre travail vise à s’assurer que les populations soient mieux préparées à affronter toute crise potentielle.

En cette Journée mondiale de l’aide humanitaire, rendons honneur aux travailleurs humanitaires et remercions-les de leurs courageux efforts au service des plus vulnérables. Puissions-nous nous inspirer de leur exemple pour rendre ce monde meilleur et plus sûr.

Nous vous demandons : « En cette Journée mondiale de l’aide humanitaire que pouvons-nous faire, chacun de notre côté, pour rendre ce monde meilleur ? ».