Notre perspective

      • Faisons du peuple haïtien le centre des activités de reconstruction

        11 janv. 2012

        image
        Projet de gestion des décombres à Léogâne, en Haïti (Photo: Mariana Nissen/PNUD)

        Il y a deux ans, un tremblement de terre de magnitude 7.0 a dévasté Haïti, une nation insulaire des Caraïbes, faisant 200 000 morts et entraînant le déplacement d'un million et demi de personnes.   Le nombre de morts et l'ampleur de la destruction ont mis en évidence les risques associés à un gouvernement et une population hyper-centralisés à Port-au-Prince, où des centaines de milliers de maisons ont été détruites et 30 pour cent des fonctionnaires ont perdu la vie.   Subitement exacerbés et rendus encore plus urgents, nombre de problèmes qui étaient chroniques ont en quelques minutes présenté des risques de mort.   S'étant fixé l'objectif de « reconstruire en mieux », en coopération avec d'autres agences, le PNUD a aidé Haïti non seulement à se relever mais aussi à rendre le pays et son peuple plus robustes et mieux préparés à faire face à tout choc à venir, qu'il soit naturel ou créé par l'homme. Il s'agit là de notre mission et de notre mandat, le peuple haïtien toujours au centre de toute initiative.   Depuis 2010, nous avons accru notre coopération avec le Gouvernement haïtien, développant la gestion des débris et la reconstruction tout en créant des milliersVoir

      • Permettre aux pauvres de définir leur avenir

        02 janv. 2012

        image
        Pour que la croissance soit inclusive, il faut qu'elle soit durable et équitable. Photo: PNUD

        Plus d'un milliard de personnes sont dépourvues de beaucoup des éléments de base que les six autres milliards considèrent comme allant de soi. Dans les pays les moins développés, les conflits, les catastrophes naturelles et, de façon plus générale, l’insécurité dans laquelle vivent les hommes, imposent des limites structurelles aux efforts entrepris pour passer de la crise à une réduction des risques, et de la croissance au développement durable. Des progrès significatifs et soutenus vont demander des efforts plus rapides et meilleurs. Au-delà des enjeux essentiels que sont « l'empreinte carbone », « le développement à faible émission de carbone », « l'économie verte » et les raisons économiques de sauver la planète, il nous faut une nouvelle fois attirer l'attention sur le défi perpétuel que représente le fait de veiller à ce que les personnes pauvres et vulnérables participent à la croissance et au développement, et en bénéficient. Quelle qu'en soit la forme – pauvreté énergétique, manque d'accès à l'eau, à l'assainissement, à l'éducation et à la santé, malnutrition ou insécurité alimentaire – par son ampleur et son étendue, la privation dans le monde remet en question politiques et pratiques actuelles de développement. Comment assurer un développement durable ? PourVoir

      • L’accès durable à l'énergie est essentiel en Afrique

        29 déc. 2011

        image
        2012 Année internationale de l'énergie durable pour tous. Photo: Fondation ONU

        L'Afrique subsaharienne abrite près de 45 % de ceux qui n'ont pas accès à l'énergie. Ces derniers représentent 69 % de sa population, soit 585 millions de personnes. Toujours en Afrique subsaharienne, 78 % de la population utilisent la biomasse traditionnelle pour la cuisine et le chauffage (650 millions). Les besoins énergétiques vont bien au-delà du raccordement des foyers au réseau électrique. Sur ce continent où tant de personnes dépendent de l'agriculture pluviale pour leur subsistance, un meilleur accès à l'énergie est aussi essentiel pour l'irrigation que pour la production et la transformation des aliments; il permettra d'augmenter la productivité agricole et les revenus du monde rural, et de renforcer l’autonomisation des femmes, qui représentent une proportion significative du monde paysan africain. Pour le PNUD, l'accès à une énergie durable est indispensable pour promouvoir la création de sociétés plus équitables et inclusives, une croissance verte et, de façon générale, un développement durable. Notre plaidoyer a pour objet de faire de l'équité, de l'inclusion, de la résilience et de la durabilité les principes directeurs des efforts en vue d'un accès universel à l'énergie. Nous sommes conscients que les besoins énergétiques ne sont pas les mêmes pour tous. Par conséquent, il appartient auxVoir

L'Administrateur du PNUD
Helen

Helen Clark a pris ses fonctions d'Administrateur du Programme des Nations Unies pour le développement le 20 avril 2009. Elle est la première femme à assumer la direction de l’organisation et assure également la présidence du Groupe des Nations Unies pour le développement.

Pour en savoir plus