Notre perspective

      • Hommes du monde entier, unis pour émanciper les femmes

        05 nov. 2012

        image
        L'autonomisation des femmes nous concerne tous. Photo: PNUD Inde

        Nous vivons dans un monde encore profondément injuste, où naître homme ou femme n’a pas la même valeur. Les femmes représentent 70 % de la population mondiale vivant en dessous du seuil de pauvreté. A travail égal, leurs salaires sont de 10 % à 30 % inférieurs à ceux des hommes . Elles sont propriétaires d’un pour cent des terres cultivables, bien qu’elles représentent 80 % de la main-d'œuvre agricole. Pire, deux tiers d’entre elles (60 %) subissent des violences (physique, sexuelle, psychologique ou économique) au sein ou à l’extérieur de leurs foyers. Continuer à nier cette réalité ou faire assumer aux femmes la responsabilité « d’agir à ce propos » aggrave cette injustice. Il faut agir, comme le font depuis des années les mouvements féministes, mais cette fois en nous joignant à elles, nous les hommes. Une voie encore à explorer consiste à renverser les mythes fondant et étayant l’inégalité entre hommes et femmes : comment se fait-il que de nombreux hommes croient encore être supérieurs aux femmes ? D’où vient cette façon de penser ? Pourquoi persiste-t-elle ? Nos relations sociales obéissent aussi à un système patriarcal, structuré de façon hiérarchique. Ce système place les hommes dans la sphèreVoir

      • L’Amérique latine et les Caraïbes ont une dette envers les jeunes

        16 oct. 2012

        image
        Plus de 30 organisations de jeunes provenant de la région, ainsi que de jeunes militants, des dirigeants politiques et des représentants gouvernementaux étaient présents. (Photo: PNUD Mexique)

        Je reviens d’une réunion de trois jours à Mexico où la participation des jeunes dans la politique et leur rôle dans la consolidation de la démocratie en Amérique latine et dans les Caraïbes ont été débatues. Plus de 30 organisations de jeunes provenant de la région, ainsi que de jeunes militants, des dirigeants politiques et des représentants gouvernementaux étaient présents.   La question est cruciale et ne concerne pas uniquement la région. Près de la moitié de la population mondiale a moins de 25 ans et plus d’un tiers de la population a entre 12 et 24 ans. Ce facteur démographique conjugué aux injustices auxquelles fait face la jeunesse, et aux mouvements sociaux dont nous avons été récemment témoins, ceux du Printemps arabe, du 15 mai en Espagne, du Mouvement Yosoy132 au Mexique et les turbulences estudiantines du Chili, soulignent qu’il est important de redoubler nos efforts pour répondre aux besoins et aux aspirations de la jeunesse actuelle, et aux appels à la reconnaissance du rôle vital des jeunes dans la promotion du changement social.   Parmi les 600 millions de personnes vivant en Amérique du Sud et dans les Caraïbes, plus de 26 pour cent ont entre 15 et 29Voir

      • La biodiversité et les écosystèmes sont essentiels pour le développement

        15 oct. 2012

        image
        Le PNUD travaille pour la biodiversité avec 146 pays. Depuis 2000, nous avons aidé à recueillir près de 5 milliards de dollars pour le financement des travaux sur la biodiversité

        La biodiversité désigne la variété de la vie sur Terre sous toutes ses formes. Protéger cette vie joue un rôle fondamental dans l’éradication de la pauvreté et contribue au développement humain, comme cela a été réaffirmé lors du sommet de la Terre Rio+20. De nombreuses populations dépendent de la biodiversité et des écosystèmes pour leur subsistance, que ce soit pour leurs besoins en nourriture, en eau, en énergie ou en santé, et pour faire face au changement climatique. Une étude sur l’Inde, dans le Rapport sur l'économie des écosystèmes et de la biodiversité, montre que les services écosystémiques représentent jusqu’à 57 % du « PIB des pauvres ». La disparition d’espèces et d’écosystèmes entraîne la perte de services essentiels à notre survie. De récentes évaluations de la biodiversité à l’échelle de la planète ont pointé le déclin de certaines espèces, qui courent un risque accru d’extinction. Les habitats naturels, en proie à une dégradation et à une fragmentation croissantes, continuent d’être détruits. En 2011, la liste rouge de l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) répertoriait 44 838 espèces, dont 16 928 (38 %) étaient menacées d’extinction. Pour enrayer cette évolution alarmante, le PNUD réclame des mesures d’urgence pourVoir

L'Administrateur du PNUD
Helen

Helen Clark a pris ses fonctions d'Administrateur du Programme des Nations Unies pour le développement le 20 avril 2009. Elle est la première femme à assumer la direction de l’organisation et assure également la présidence du Groupe des Nations Unies pour le développement.

Pour en savoir plus