Notre perspective

      • Internet : les inégalités hommes-femmes

        10 janv. 2013

        image
        Special computer training course designed for deaf people in Damascus, Syria. Photo: UNDP in Syria

        Le rôle moteur que jouent les technologies de l'information et de la communication (TIC) dans le développement apparaît aujourd’hui d’autant plus clairement que l’accès aux nouvelles technologies, notamment aux téléphones mobiles, a connu une augmentation spectaculaire. Fin 2012, les abonnements de téléphonie mobile ont dépassé le seuil des six milliards, dont les trois quarts concernent les pays en développement. Cependant, les femmes restent à la traîne. D’après les chiffres du dernier rapport d'Intel, celles-ci sont 21 % moins nombreuses que les hommes à posséder un téléphone mobile. Le développement doit être l’occasion de lutter contre ces inégalités. Par développement, je me réfère bien entendu à un développement humain durable, qui offre aux personnes la possibilité de faire des choix, d’avoir accès à des soins de santé et à l’éducation, tout en jouissant d’une bonne espérance de vie. La question des TIC n’est pas neutre, car celles-ci peuvent aggraver les fossés hommes-femmes déjà largement observés dans nombreux pays. Les inégalités d’accès à l’éducation, le manque de femmes enseignantes et l’insécurité au niveau local contribuent considérablement à l’abandon scolaire chez les filles. Faute de mesures de sécurité adéquates, les femmes se retrouvent privées d’accès aux centres communautaires dédiés aux TIC. La question de Voir

      • En Serbie, une ère nouvelle s’accompagne d’un nouveau contrat social

        09 janv. 2013

        image
        Les employeurs serbes reçoivent maintenant des avantages fiscaux lorsqu'ils recrutent des personnes handicapées. Photo: Centre pour personnes handicapées, Serbie.

        Lors de ma première prise de poste en Serbie en 2001, le pays vivait encore sous le choc et la peur infligés par des années de conflit. À mon retour en 2009, chargé de diriger la présence des Nations Unies sur place, j’ai été frappé par l’importance des progrès effectués. Belgrade possèdait de nouveaux trams et de nouveaux autobus, les quartiers et les parcs avaient été rénovés, et les efforts destinés à consolider la démocratie, à construire une économie plus inclusive, à établir des mécanismes crédibles de lutte contre la corruption étaient bel et bien réels. La Serbie constitue aujourd’hui une source de stabilité et de sécurité de plus en plus importante dans la région : elle envoie de nombreux Casques bleus comme forces internationales, lutte contre le crime organisé, détruit les armes à feu illégales et non enregistrées, et intègre les femmes aux forces armées et aux services de police. Les ministères adoptent désormais des stratégies de lutte contre la corruption et des douzaines d’enquêtes ont été ouvertes depuis l’entrée en fonction du nouveau gouvernement, il y a à peine six mois. Les examens du Parlement sont maintenant plus rigoureux et plus sévères, et son Rapporteur, Nebojsa Stefanovic, mène une Voir

      • Les pays arabes attendent de vastes réformes de gouvernance

        03 janv. 2013

        image
        En Lybie, des étudiants participent à un atelier sur les droits de la personne à l’Université de Tripoli. Photo: UN/Iason Foounten

        Si le taux de chômage élevé et les inégalités sont à l’origine des soulèvements du Printemps arabe qui ont vu le jour en 2010, de vastes réformes de gouvernance sont nécessaires pour garantir une croissance durable et équitable dans la région. Il ne suffit pas de renverser les dictateurs : le peuple veut du pain, mais il a aussi faim de justice sociale et de liberté. Les experts du Centre régional du PNUD au Caire sont parvenus à cette conclusion au terme d’études exhaustives, qui ont abouti à la rédaction du Rapport sur les défis du développement arabe, consultable à ce jour dans plusieurs pays à travers le monde. Ayant passé presque trois décennies sur le terrain, j’ai la conviction que ce constat va dans le bon sens, et que la gouvernance et l’État de droit sont essentiels pour parvenir au développement durable et inclusif dont a tant besoin le monde arabe. Dans le cas de l’Égypte, il ne s’agissait pas uniquement d’un problème d’exclusion politique, mais aussi de la conjonction de facteurs politiques et économiques. Pour être efficaces, les réformes devront prendre en compte ces deux types d’exclusion. Le chômage reste un défi majeur, mais il est difficile d’estimer de manière fiable Voir

L'Administrateur du PNUD
Helen

Helen Clark a pris ses fonctions d'Administrateur du Programme des Nations Unies pour le développement le 20 avril 2009. Elle est la première femme à assumer la direction de l’organisation et assure également la présidence du Groupe des Nations Unies pour le développement.

Pour en savoir plus
Helen Clark en action
  • 8670203246_6e5b1d064d_o
  • UN Development Chief Helen Clark visits Rwanda
  • Helen Clark visits Rwanda
  • UN Development Chief Helen Clark visits Rwanda
  • UN Development Chief Helen Clark visits Rwanda
  • UN Development Chief Helen Clark visits Rwanda

Suivez-nous sur Flickr