Notre perspective

      • Le relèvement du Pakistan en images

        15 févr. 2013

        image
        Le PNUD a contribué à la reconstruction d'une école détruite par les inondations. (Photo: Satomi Kato/UNDP)

        Cette semaine, j’ai eu le très grand plaisir de m’exprimer à Washington devant le National Press Club, qui a organisé une exposition de photos prises au Pakistan entre 2010 et 2011 par la journaliste japonaise Satomi Kato. Des partenaires clés des États-Unis, du Japon, du Pakistan et d’autres États, des représentants de la Banque mondiale et des organisations de la société civile figuraient parmi les visiteurs venus voir ces images remarquables, illustrant les efforts de relèvement entrepris par le PNUD après les inondations qui ont dévasté le pays. Le PNUD a pour vocation de tout mettre en œuvre pour parvenir à des résultats concrets et mesurables. Il s’agit là d’un aspect essentiel de nos efforts pour optimiser l’impact de nos activités, tout en garantissant à nos partenaires la transparence et la redevabilité qu’ils attendent légitimement de nous. Ces photos sont autant de preuves des résultats tangibles et de l’importance de notre action à long terme en faveur du développement. Au-delà des tableaux, des indices et des taux de croissance, l’action du PNUD se reflète également dans les visages ainsi que les témoignages des personnes et des communautés auxquelles il est venu en aide. Les inondations au Pakistan ont causé des dégâtsVoir

      • La campagne pour l’après 2015 est lancée en Zambie

        04 févr. 2013

        image
        Une femme de la Zambie travaille dans son champ. Photo: Patson Mwasila/PNUD

        Anticiper le futur et imaginer le monde que nous voulons requiert de la clairvoyance, et de la persistance pour  transformer cette vision en réalité. Les objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) ne sont pas imaginaires, ils sont tangibles, et de nombreux pays sont sur le point de les réaliser. Malgré cela plus d’un milliard de personnes vivent encore dans la pauvreté. La croissance des inégalités et la multiplication des injustices, les effets du changement climatique ou des activités terroristes ne sont sans doute pas ce que les OMD visaient. Mais dans un monde où les frontières entre le développement et les activités humanitaires, entre les impacts à long et court terme, deviennent de plus en plus floues, il faut faire appel à notre imagination. Tandis que nous nous efforçons d’accélérer les progrès en vue des OMD, deux éléments pourraient stimuler et façonner cette vision du futur : tout d’abord notre sens d’équité des populations et ensuite notre engagement à faire nos propres choix. Voyons ce que nous racontent les chiffres : - La Zambie a fait passer son taux de pauvreté extrême de 58 pour cent en 1991 à 43 pour cent en 2010. Cependant l’extrême pauvreté demeure plus élevée en zonesVoir

      • L'Amérique latine toujours en proie à la violence et à la criminalité

        31 janv. 2013

        image
        Plus de 1 000 juges, greffeirs, avocats et policiers ont reçu des formations techniques dans le domaine des enquêtes criminelles, des crimes sexuels et des inspections judiciaires. Photo: PNUD en Haïti

        En Amérique latine, les économies sont plus fortes, mieux intégrées et les démocraties plus solides qu'il y a 20 ans. La région est plus prospère et connaît moins d'inégalités. Mais, la criminalité et la violence épidémiques menacent ces acquis et exigent des solutions novatrices urgentes de la part des pouvoirs publics. De 2000 à 2010, les taux d'homicides ont augmenté de 11 pour cent dans la région alors qu'ils ont reculé dans la plupart des autres régions du monde. Dans les pays disposant de données pour la période 1980-90, les vols ont quasiment triplé au cours des 25 dernières années. Un vol sur 10 s’accompagne de violence, généralement par arme à feu. En Amérique latine, on compte environ 460 victimes de violences sexuelles par jour, le plus souvent des femmes. D'après un récent sondage, les Latino-américains et les Caribéens sont les moins susceptibles de se sentir en sécurité au sein de leurs communautés, un peu moins de la moitié des résidents des quartiers affirmant en 2011 craindre de sortir seuls la nuit. Ce seul fait pose un problème fondamental pour consolider le développement. Pourquoi ouvrir un commerce si l’on risque de se faire dévaliser par des hommes armés ? Pourquoi envoyer sa fille à l'école si elle risqueVoir

L'Administrateur du PNUD
Helen

Helen Clark a pris ses fonctions d'Administrateur du Programme des Nations Unies pour le développement le 20 avril 2009. Elle est la première femme à assumer la direction de l’organisation et assure également la présidence du Groupe des Nations Unies pour le développement.

Pour en savoir plus