Notre perspective

      • Les OMD en 2015 : L’Amérique latine a besoin d’égalité et d’un environnement viable à terme

        05 avr. 2013

        image
        En Uruguay, un programme a permis d'améliorer la santé maternelle et des jeunes enfants avec des services de santé et nutritionnels. (Photo: PNUD Uruguay)

        À mille jours de la date butoir de 2015, l’Amérique latine et les Caraïbes sont tout près de réaliser les objectifs du Millénaire pour le développement (OMD). La pauvreté a été réduite à son plus bas niveau depuis 30 ans. La mortalité infantile a baissé et nous luttons contre les maladies, certains pays étant à la pointe de l’innovation dans l’accès universel à la prévention de l’infection par le VIH et du sida, aux traitements et aux soins nécessaires. Les engagements pris il y a 13 ans ont amené la région à affiner certaines politiques sociales novatrices. Accompagnées d’une croissance économique rapide et d’efforts de création d’emplois, ces politiques ont permis à des millions de personnes de sortir de la pauvreté tout en réduisant les inégalités. Mais la région de l’Amérique latine et des Caraïbes demeure la plus inégale au monde – et la plus touchée par la violence. En outre, trop de femmes continuent de mourir en couches, et les pays doivent s’efforcer de promouvoir la parité des sexes dans l’emploi et dans les élections parlementaires, ainsi que dans l’accès à l’éducation et aux soins de santé de la procréation. Il faut aussi améliorer l’assainissement et redoubler d’efforts pour inverser Voir

      • Est-il possible de fournir des soins de santé sans nuire à l'environnement?

        05 avr. 2013

        image
        Le centre médical de l'université King George à Lucknow, en Inde, a mis en place un programme pour stériliser, recycler ou jeter ses déchets de manière sécuritaire.

        Est-il possible de fournir des soins de santé sans nuire ce faisant à l’environnement ? La Journée mondiale de la Santé 2013 nous rappelle que 12 % de tous les décès survenant de par le monde sont dus à l’hypertension. La médecine ne disposait pas jadis de moyens fiables de surveiller la tension artérielle; il a fallu attendre pour cela l’introduction au début du XXe siècle des tensiomètres à mercure.  Ce progrès médical s’accompagne toutefois d’un grave inconvénient, car des tonnes de mercure toxique provenant de tensiomètres brisés sont rejetées dans l’environnement par les établissements hospitaliers, avec toutes les conséquences que cela comporte pour la santé humaine. Les déchets infectieux, sous-produit nécessaire des soins médicaux, présentent un problème analogue. Les seringues en plastique et autres produits jetables à usage unique préviennent la transmission des infections d’un patient à l’autre, mais ils viennent augmenter le volume de déchets produits. La mise au rebut de déchets non traités contribue à la propagation du VIH/sida et de l’hépatite, tandis que l’incinération de ces déchets dégage des polluants dangereux, notamment des dioxines hautement toxiques et persistantes. Est-il possible de fournir des soins de santé sans que cela comporte des effets nuisibles ? L’expérience de la King George’s Medical Voir

      • Il est urgent de réglementer le commerce international des armes

        25 mars 2013

        image
        L'installation d'une armurerie à Kinshasa, en République Démocratique du Congo, a complété le processus de numérotation et de sécurisation des armes des policiers travaillant dans deux prisons. (Photo: Joseph Moura/ PNUD RDC)

        Grâce aux efforts déployés par des organisations telles que les Nations Unies, les guerres sont aujourd'hui plus rares qu'à tout autre moment dans l'histoire. Les tensions comme celles qui existent entre le Pakistan et l'Inde, la Corée du Nord et la Corée du Sud sont toujours d’actualité, mais les conflits intenses, c'est à dire ceux qui font plus de 1 000 morts par an, ont diminué de moitié entre 1980 et 2000, et continuent de baisser. Mais il est un peu trop tôt pour sabler le champagne. Au moment où les participants à la Conférence finale des Nations Unies à New York tentent d'élaborer le texte définitif du Traité sur le commerce des armes, la disponibilité généralisée des armes à feu est devenue un facteur favorisant la perpétration d'ignobles sévices et d'horribles souffrances à des millions de personnes. Plus d'un demi-million de personnes succombent à la violence meurtrière chaque année. Les guerres classiques se font plus rares et laissent la place à de nouvelles formes de violence. Ainsi, pour chaque décès survenu au cours d'événements liés à une guerre reconnue comme telle, on compte désormais neuf morts du fait de gangs ou de crimes organisés ; et ce type de conflit Voir

L'Administrateur du PNUD
Helen

Helen Clark a pris ses fonctions d'Administrateur du Programme des Nations Unies pour le développement le 20 avril 2009. Elle est la première femme à assumer la direction de l’organisation et assure également la présidence du Groupe des Nations Unies pour le développement.

Pour en savoir plus
Helen Clark en action
  • 8670203246_6e5b1d064d_o
  • UN Development Chief Helen Clark visits Rwanda
  • Helen Clark visits Rwanda
  • UN Development Chief Helen Clark visits Rwanda
  • UN Development Chief Helen Clark visits Rwanda
  • UN Development Chief Helen Clark visits Rwanda

Suivez-nous sur Flickr