Helen Clark, Administrateur du PNUD


Helen Clark a pris ses fonctions d'Administrateur du Programme des Nations Unies pour le développement le 20 avril 2009. Elle est la première femme à assumer la direction de l’organisation et assure également la présidence du Groupe des Nations Unies pour le développement.

Avant d’être nommée au PNUD, Mlle Clark a été plusieurs fois premier ministre de la Nouvelle-Zélande. Durant ses trois mandats successifs entre 1999 et 2008, elle s’est activement engagée dans l'élaboration de politiques et la mise en œuvre d’actions de mobilisation dans les domaines international, économique, social et culturel.

Lire la biographie complète

Vidéo

Actualités

Le PNUD demande 35,6 millions de dollars EU pour Haïti

  UN Photo/Logan Abassi Une victime du séisme reçoit de l’attention médicale dans un camp temporaire installé devant le palais présidentiel à Port-au-Prince. New York – Le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) demande 35,6 millionsVoir

Changement climatique: le Bangladesh renforce sa résilience

La directrice du développement aux Nations Unies salue les progrès du Bangladesh dans sa lutte contre la pauvreté et son action face au changement climatique Un centre d’information relié à Internet permet d'alerter la population locale en cas de catastrophe naturelle. (Photo: PNUD) L&Voir

image

Visite de l’Administrateur en Côte d’Ivoire : accent mis sur le relèvement

Abidjan, Côte d’Ivoire — Au cours de sa visite en Côte d’Ivoire, l’Administrateur du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) Helen Clark a mis l’accent sur l’importance des appuis en faveur d’un développement rapide du pays après des années de bouleversements et de conflit. « Je croVoir

Aujourd’hui, les gens sont en meilleure santé, plus riches et mieux éduqués

Dans la plus grande partie du monde, les populations ont connu des avancées majeures au cours des dernières décennies, d’après le Rapport sur le développement humain 2010, dont le lancement a eu lieu aujourd’hui aux Nations Unies. Résumant quarante ans de progrès humain dans 135 pays – soit 92% de lVoir