One Million People on ART Milestone - Zimbabwe
Professionnelle du sexe au Zimbabwe, Melisa est sous traitement depuis 2015. © Cynthia R. Matonhodze / PNUD Zimbabwe

 

1er décembre 2017- Le sida reste l’un des grands défis mondiaux en matière de santé et de développement, mais il y a lieu de se sentir optimiste en cette journée mondiale de lutte contre le sida. En juin 2017, 20,9 millions de personnes avaient accès à un traitement antirétroviral, soit 57% des 36,7 millions de personnes vivant avec le VIH. Bien que ces chiffres soient encourageants, le thème de cette année, « Ma santé, mes droits », attire l'attention sur les 15,8 millions de personnes qui n'ont toujours pas accès au traitement.

Malheureusement, de profondes inégalités persistent dans l'accès aux soins. Mettre fin à l'épidémie de sida en tant que menace pour la santé publique n'est possible que si nous assurons des services de qualité abordables et accessibles à tous. Toute personne a le droit de prendre des décisions éclairées concernant sa santé, d'être traitée avec dignité et sans discrimination, et d'accéder aux services pour bénéficier du meilleur état de santé possible.

La Commission mondiale sur le VIH et le droit, organisée par le PNUD au nom du Programme commun des Nations Unies sur le VIH / SIDA (ONUSIDA), a plaidé en faveur du rôle de la loi et des droits de l'homme dans la promotion du droit à la santé face au VIH. Le rapport de la Commission montre l'importance de s'attaquer aux vulnérabilité et aux inégalités, soulignant l'importance de la solidarité, de l'égalité devant la loi, de l'accès à la justice et de la lutte contre la stigmatisation et la discrimination.

L'Agenda 2030 est explicitement fondé sur la dignité humaine, l'inclusion et la solidarité. L'engagement de ne laisser personne de côté est directement lié aux nombreuses leçons tirées du combat contre le VIH et constitue un engagement des pays à s'attaquer aux inégalités et à la marginalisation qui empêchent les personnes de réaliser leur plein potentiel. Sans garantir le droit à la santé, de nombreux objectifs de développement durable resteront difficilement accessibles. Ce n'est qu'en exploitant le sentiment d'urgence et l'engagement envers la dignité humaine, la santé et l'inclusion que nous avons démontré au début de l'épidémie du VIH que nous atteindrons l'objectif de mettre fin au sida comme menace pour la santé publique et réaliserons l'Agenda 2030.

 

PNUD Dans le monde

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe