Déclaration d'Helen Clark à l'occasion de la Journée internationale contre l’homophobie et la transphobie

15 mai 2015

La Journée internationale contre l’homophobie et la transphobie nous donne chaque année l’occasion de nous pencher sur les droits des lesbiennes, homosexuels, bisexuels, transgenres et intersexes (LGBTI), tâche essentielle pour tous ceux d’entre nous qui travaillent dans le domaine du développement humain. Cette année, nous centrons nos efforts sur les jeunes LGBTI.

Dans tous les pays, les jeunes LGBTI sont victimes de discriminations diverses qui prennent la forme de rejet, de harcèlement, de violences physiques et, dans les pires des cas, de meurtres.

L’année dernière, un rapport du PNUD sur la santé des personnes transgenres et les droits de l’homme a conclu que les meurtres des personnes transgenres se produisaient à une fréquence inquiétante, et que cette communauté faisait partie des populations les plus touchées par l’infection par le VIH. Ces statistiques sont alarmantes.

Une personne est tuée tous les deux jours quelque part dans le monde parce qu’elle ne se conforme pas aux normes sexuelles, y compris de nombreux jeunes transgenres.  

Dix-neuf pour cent des femmes transgenres dans le monde vivent avec le VIH, et elles ont 49 fois plus de chances d’être infectées que les autres adultes en âge de reproduction.

Nous pouvons et nous devons faire mieux.

Alors que nous saluons de l’élaboration de nouveaux objectifs de développement cette année, nous devons réitérer que les êtres humains ne réaliseront pas le développement humain si des groupes de populations sont traités comme des êtres inférieurs ou privés de leurs droits fondamentaux. Cela est aussi vrai pour les femmes en butte à des lois qui nient leur égalité de statut que pour les personnes privées de leurs droits fondamentaux en raison de leur orientation sexuelle ou de leur identité sexuelle.   

Cela vaut particulièrement pour les jeunes membres de nos communautés, y compris les jeunes LGBTI, qui porteront le flambeau du développement mondial au cours des prochaines décennies.  
 
Le PNUD est attaché au développement humain inclusif et poursuit ses efforts de promotion des droits fondamentaux des personnes LGBTI dans le monde. Nous travaillons sur le terrain dans plus de 170 pays de concert avec les gouvernements, les organisations de jeunes, la société civile, les défenseurs des droits de l’homme, afin de promouvoir les droits de toutes les personnes marginalisées et exclues, y compris la communauté LGBTI.

Le PNUD continuera d’œuvrer à la promotion des droits des personnes LGBTI au moment où la communauté internationale s’apprête à élaborer de nouveaux objectifs de développement durables.   

Les personnes LGBTI, comme tous les êtres humains, ont le droit de vivre leur vie à l’abri de la peur, des violences, des discriminations, de la persécution et des inégalités. Le développement durable nécessite la pleine participation de tous.     

PNUD Dans le monde

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe