New York - L’administrateur du PNUD, Achim Steiner, a rejoint le groupe de pression pour la lutte contre le changement climatique à la suite de la publication d’un rapport de l’ONU mettant en garde contre le réchauffement climatique.

«Le dernier rapport du GIEC (Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat) rappelle de manière crue ce qu'il faudrait faire pour maintenir l'augmentation de la température en dessous de 1,5 ° C et éviter certains des scénarios les plus dangereux de changement climatique. En bout de ligne: cela peut être fait, mais le temps est presque écoulé », a déclaré Steiner.

Le rapport spécial du GIEC, publié le lundi 8 octobre, plaidait pour une action urgente dans le monde entier afin de limiter le réchauffement climatique à une augmentation de 1,5°C, ou de faire face à des événements météorologiques plus fréquents et plus puissants, et à une dégradation de la qualité de vie de millions de personnes.

Le rapport indique que, d'ici 10 à 30 ans, les températures mondiales pourraient augmenter de plus de 3 degrés. Cela pourrait entraîner une exacerbation de la pauvreté et les plus vulnérables seront les plus durement touchés par les effets de l'élévation du niveau de la mer, de l'augmentation de la sécheresse, des inondations subites et des conditions météorologiques extrêmes.

Le rapport indique qu'en minimisant l'élévation de la température d'un demi-degré d'ici 2050, plusieurs centaines de millions de personnes en moins seront exposées au risque et seront moins susceptibles de tomber dans la pauvreté.

Si les perspectives sont sombres, Steiner a déclaré que l'action climatique pouvait faire la différence. Il a déclaré que le PNUD continuait de travailler avec ses partenaires pour aider les pays à progresser vers le développement durable, tout en freinant les marées montantes.  

Pour lus d'informations sur le rapport du GIEC, rendez-vous sur http://www.ipcc.ch/report/sr15/

Et pour plus d’informations sur les activités du PNUD en matière de changement climatique dans le monde, visitez notre site Web www.undp.org

 

PNUD Dans le monde

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe