Haïti : L'ONU et le Gouvernement ont besoin de 120 millions de dollars pour aider les victimes

10 oct. 2016

Photo: ONU/MINUSTAH/Logan Abassi

2.1 millions de personnes impactées, près de 90% des sources de revenu détruites

Port-au-Prince – Les Nations Unies, y compris le PNUD et le gouvernement haïtien, ont lancé aujourd'hui un appel de fonds de 120 millions de dollars pour fournir une aide d'urgence aux personnes touchées par l'ouragan Matthew qui a dévasté Haïti mardi dernier.

L'appel vise à aider le gouvernement à répondre aux besoins les plus critiques, notamment l'accès à l'alimentation, à l'eau et à l'assainissement, aux services de santé, et de protection au cours des trois prochains mois.

De cette somme, 6,15 millions de dollars seront utilisés pour les activités de relèvement précoce en vue de rétablir les services essentiels et faciliter la poursuite de l'aide humanitaire auprès des communautés touchées. Ces efforts se concentreront sur l'enlèvement des décombres et le rétablissement des moyens de subsistance grâce à des projets 'Argent contre travail' qui aideront les personnes affectées à soutenir leurs familles.

Il est crucial de procéder immédiatement à la gestion des déchets et à l’évacuation des décombres afin de réduire les menaces pesant sur la vie des personnes et les risques sanitaires liés à une exposition prolongée à un environnement insalubre.

« Il faudra à Haïti des années pour se remettre de l'impact de l'ouragan Matthew», dit Yvonne Helle, Directrice du Bureau du PNUD en Haïti. " Si les premiers secours demeurent une priorité en ce moment, nous devons aussi nous assurer que nous reconstruisons Haïti en mieux - en collaboration avec nos partenaires nationaux et internationaux - et veiller à ce que le pays sorte plus fort de cette catastrophe."

L’ouragan a causé des dégâts considérables dans l’ensemble du pays. À ce jour, plus de 300 personnes auraient trouvé la mort et au moins 60 000 personnes sont hébergées dans des abris. Les villes sont inondées et plus de 25 000 maisons ont été endommagées ou détruites. Les rivières sont bloquées par les débris et certaines communautés ont perdu jusqu’à 90 % de leurs moyens de subsistance à cause des inondations et des vents violents, ce qui aura des effets dévastateurs et à long terme sur la sécurité alimentaire. Dans l’ensemble,  750 000 personnes ont besoin d’une aide immédiate.

Les autorités locales d'Haïti sont en première ligne pour répondre à la catastrophe, et le PNUD est prêt à les soutenir.

Le PNUD a déjà déployé des experts en relèvement rapide et engagé 650.000 dollars EU en fonds de démarrage. L'organisation appuye la coordination des efforts de relèvement rapide par le Département de la protection civile et le Ministère de la Planification et de la Coopération externe, la création d'emplois d'urgence, la gestion des débris et des infrastructures communautaires détruites, ainsi que la reprise des petites entreprises et la planification du relèvement national.

La Directrice du Bureau du PNUD en Haïti, Yvonne Helle, et des experts du PNUD sont sur le terrain et disponibles pour des interviews en français, anglais et espagnol.
Merci de contacter pour prendre un RV:

Silke von Brockhausen, Réponse d'urgence du PNUD en Haiti : +11 509 3499 3188, silke.von.brockhausen@undp.org, @svbroc

Adam Cathro, PNUD New York : +1 917 915 9725 , adam.cathro@undp.org

Marcela Barrientos, PNUD New York, marcela.barrientos@undp.org

PNUD Dans le monde

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe