L’ONU invite les citoyens du monde à s’impliquer dans l’élaboration du futur agenda mondial du développement

12 mars 2013

New York – Les Nations Unies et leurs partenaires invitent les citoyens du monde à participer à l’élaboration du futur calendrier du développement. Il leur faut pour cela répondre à une enquête innovante, intitulée  MY World (Mon Monde), l’enquête mondiale des Nations Unies pour un monde meilleur.

Présentée cette semaine par les Nations Unies et leurs partenaires, MY World offre aux habitants de la planète un moyen extraordinaire d’exprimer leur opinion sur les priorités que les dirigeants du monde devraient inclure dans leur prochain cadre de développement.

Dans un message vidéo enregistré spécialement pour l’enquête My World, le Secrétaire Général des Nations Unies Ban Ki-moon a encouragé le public : « Votez et dites-nous quelles sont les questions les plus importantes pour vous et votre famille. Faites changer les choses. Créez du changement ! »

Les Nations Unies poursuivent sur leur lancée après l’élan donné par les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD), qui ont déjà permis d’améliorer la vie de millions de personnes. Mais pour surmonter les défis persistants auxquels la planète et les populations seront confrontées après la date boutoir de 2015, l’organisation collabore avec les gouvernements, les groupes de la société civile, le milieu académique et le secteur privé afin de décider des priorités du prochain calendrier mondial du développement.

L’enquête MY World est l’une des voies offertes à tous pour participer au cadrage du prochain calendrier du développement. Afin de promouvoir un processus de développement ouvert et inclusif, les Nations Unies et leurs partenaires ont également organisé près de cent consultations nationales et thématiques à travers le monde, et les citoyens continuent d’exprimer leurs idées et leurs points de vue au travers de consultations mondiales sur le site Internet « Le monde que nous voulons 2015 ».

La militante humanitaire Mia Farrow, la joueuse de foot brésilienne Marta Vieira de Silva, le marathonien Paul Tergat et l’acteur et producteur indien Aamir Khan font partie des célébrités qui font fonction d’ambassadeurs pour encourager le public à participer à l’enquête MY World.

Faire entendre la voix de la planète tout entière aux dirigeants du monde

Le vote de chacun peut être soumis en ligne, par téléphone mobile dans certains pays ou en envoyant un bulletin de vote. Les résultats de cette conversation planétaire sur le futur calendrier du développement seront remis au Secrétaire Général des Nations Unies Ban Ki-moon et aux dirigeants du monde, y compris les membres du Panel de Haut-Niveau sur le programme de développement pour 2015 et au-delà, les chefs d’État et de gouvernement qui assisteront à la séance d’ouverture de l’Assemblée générale des Nations Unies 2013, le Groupe de travail à composition non limitée sur les objectifs du développement durable, et d’autres entités impliquées dans le processus.

Comment les citoyens se prononcent-ils pour le moment ?

Pendant la période de lancement, des milliers de personnes ont déjà voté dans 189 pays pour se prononcer sur les questions qui apporteront les plus grands changements dans leur vie.  Les résultats préliminaires montrent que dans tous les pays et tous les groupes,  c’est l’éducation qui paraît avoir le plus d’importance pour améliorer la vie des gens. Un gouvernement honnête et réactif, la santé, l’eau, l’assainissement et la sécurité alimentaire sont aussi considérés comme de grandes priorités. Pour ceux qui vivent dans des pays moins développés, l’une des principales priorités semble être de meilleures opportunités d’emploi.     

Contact médias :

Stanislav Saling, PNUD
stanislav.saling@undp.org
Tel: +1 (646)781-4077
Cell: +1 (917) 346-1955

Amalia Navarro, Campagne du Millénaire des Nations Unies
amalia.navarro@undp.org

Mohsin Mohi-ud-din, Département de l'information des Nations Unies
mohi-ud-din@un.org

PNUD Dans le monde

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe