Antonio Banderas nommé Ambassadeur de Bonne Volonté du PNUD

17 mars 2010


Photo: Petr Novak

Genève / New York  — Le Programme des Nations Unies pour le développement a annoncé aujourd'hui la nomination de l'acteur espagnol Antonio Banderas comme ambassadeur de bonne volonté pour la lutte contre la pauvreté. Dans son nouveau rôle de défenseur de la cause des pauvres, Antonio Banderas se mobilisera en faveur des Objectifs du Millénaire pour le développement, un ensemble de huit objectifs convenus au plan international afin de réduire de moitié la pauvreté dans le monde d'ici 2015, en luttant contre la faim, la maladie, l'analphabétisme, la dégradation de l'environnement et la discrimination à l'égard des femmes.  

« La pauvreté nous vole notre potentiel en tant qu’être humain, en nous empêchant d'être tout ce que nous pouvons être », a déclaré Banderas. « C'est pour cette raison qu'il est très important que nous mobilisions tous nos efforts pour en triompher, spécialement si nous disposons aujourd'hui des connaissances, des outils et des ressources nécessaires pour le faire », a-t-il précisé.  Banderas a fait part de sa volonté de collaborer avec le PNUD pour encourager les efforts à tous les niveaux de la société en vue de la poursuite des Objectifs du Millénaire pour le développement, avec une focalisation plus marquée sur l'Afrique et l'Amérique latine.

Banderas devrait aussi mener une action de sensibilisation de portée mondiale sur les activités liées au Fonds pour la réalisation des OMD, un mécanisme de coopération international qui vise à accélérer les avancées sur le front des Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD). Établi en décembre 2006 grâce à une généreuse contribution de 528 millions d’euros (710 millions de dollars des États-Unis) offerte par le gouvernement espagnol au système des Nations Unies, le Fonds pour la réalisation des OMD appuie les gouvernements nationaux, les autorités locales et les organisations de citoyens dans leur lutte contre la pauvreté et l’inégalité.

Helen Clark, Administrateur du PNUD, a déclaré qu’elle se réjouit de la contribution qu' Antonio Banderas apportera à sensibiliser globalement sur les questions liées à la lutte contre la pauvreté, en particulier les OMD.  « Le PNUD est heureux de compter M. Banderas au nombre de ses ambassadeurs de bonne volonté », a-t-elle indiqué. L’engagement dont il a déjà fait preuve à l’égard des défavorisés fait de lui le défenseur idéal de notre action », a-t-elle conclu.

Passionné de football, Antonio Banderas a déjà fait savoir qu’il était impatient de se joindre à Didier Drogba, Ronaldo et Zinédine Zidane, grands champions sportifs et ambassadeurs de bonne volonté du PNUD pour travailler en faveur de l’avancement de l'action de l'Organisation. Le PNUD compte également d’autres illustres ambassadeurs de bonne volonté, tels que la star du tennis féminin Maria Sharapova, l’actrice japonaise Misako Kono et le Prince héritier Haakon Magnus de Norvège.  

Natif de Màlaga, en Espagne, Antonio Banderas est un acteur, écrivain, chanteur et producteur renommé. Il a à son actif un grand nombre de succès cinématographiques, notamment Assassins, Evita, Entretien avec un vampire, Philadelphia, Le Masque de Zorro et El Mariachi.  On le verra bientôt aux côtés de Josh Brolin, Anthony Hopkins, Naomi Watts et Freida Pinto dans le nouveau film de Woody Allen. Il se consacre actuellement à l’écriture d’un film sur Boabdil (Abou Abdullah Muhammad XII), le dernier souverain musulman du Royaume espagnol de Grenade, dont il devrait également assurer la réalisation et la production.

ContactsPour obtenir de plus amples informations à ce sujet, veuillez contacter Aziyadé Poltier-Mutal, Responsable des partenariats pour la communication au PNUD (adresse électronique : aziyade.poltier@undp.org ; tél. : +41 22 917 83 68, mobile : +41 79 349 16 10.

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Singapour centre de Politiques Globaux
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe