Le PNUD et le Japon favorisent la coopération transfrontalière au Tadjikistan et en Afghanistan

3 mars 2015

Douchanbé, Tadjikistan - Le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), les gouvernements du Tadjikistan et du Japon ainsi que l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA) ont adopté aujourd’hui un nouveau projet d’une durée de deux ans et demi, visant à améliorer la gestion ainsi que la sécurité des postes frontières et des marchés transfrontaliers pour 160 000 Tadjiks et Afghans.

Financé à hauteur de 4,2 millions de dollars, le projet englobe la construction d’un nouveau poste frontière à Langar, dans le sud-est du Tadjikistan, la rénovation de cinq postes situés à proximité et la formation des garde-frontières et fonctionnaires des douanes tadjiks. Le gouvernement japonais investira dans cette initiative 468 millions de yens (soit près de 3,9 millions de dollars) par l’intermédiaire de la JICA et le PNUD Tadjikistan, 0,3 million.

« Grâce à ces financements japonais, le projet contribuera à renforcer la gestion et la stabilité des frontières, tout en facilitant le commerce transfrontalier pour les populations du Tadjikistan et de l’Afghanistan » a déclaré Alexander Zuev, représentant résident du PNUD, lors de la cérémonie de signature du projet, avant d’ajouter que « près d’une centaine de garde-frontières et de fonctionnaires des douanes tadjiks seront formés en vue de mettre en place de systèmes plus modernes et performants de gestion des frontières. »

Il a également précisé que les groupes de population vulnérables, notamment les femmes, bénéficieront du développement du commerce transfrontalier, ainsi rendu plus facile et plus efficace. « Les installations sanitaires des marchés transfrontaliers de Ruzvai et Ishkashim seront rénovées en tenant compte des besoins spécifiques des femmes. »

En renforçant d’une part le système de gestion des frontières et en offrant d’autre part aux populations des possibilités de se constituer des revenus, le projet devrait également contribuer à édifier des sociétés plus soudées et plus résilientes.

Le PNUD collaborera avec le ministère des Affaires étrangères du Tadjikistan, le Corps principal des garde-frontières du Comité d’État à la sécurité nationale et les autorités locales des régions autonomes tadjikes du Khatlon et du Haut-Badakhchan.

Lors de cette même cérémonie, le ministre des Affaires étrangères de la République du Tadjikistan a rappelé que « la bonne gestion de la frontière tadjiko-afghane ne [serait] pas uniquement profitable au Tadjikistan, mais aussi à l’ensemble de la Communauté des États indépendants ».

Takashi Kamada, ambassadeur du Japon, a reconnu le rôle de plus en plus important du Tadjikistan pour garantir la stabilité de la région et a réaffirmé le soutien du Japon. Toshinobu Kato, directeur général du département d'Europe orientale, du Caucase et d'Asie centrale de la JICA, a souligné quant à lui l’importance de la coopération transfrontalière pour améliorer les conditions de vie de la population tadjike.

En mars 2014, le PNUD et la JICA avaient lancé un projet pour améliorer les conditions de vie des populations vivant à proximité de la frontière tadjiko-afghane. Il avait pour objectif de développer les moyens de subsistance et le commerce en favorisant la coopération entre les communautés de part et d’autre de la frontière. Le nouveau projet de gestion des frontières aura pour effet de galvaniser des initiatives existantes comme celle-ci.  

Pour plus d’informations, contacter :

Mme Gulbahor Nematova, chargée de programme/gouvernance, PNUD Tadjikistan à l’adresse : gulbahor.nematova@undp.org

Mr. Safarbek Soliev, PNUD Tadjikistan à l’adresse : safarbek.soliev@undp.org.
 

PNUD Dans le monde

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe