L'Administrateur du PNUD et la Présidente du Brésil remettent les Prix OMD

1 juin 2012

Helen Clark (gauche) et Dilma Rousseff (milieu) lors de la cérémonie des prix des OMD. Photo: Roberto Stuckert/PR)

Brasilia – À l'occasion d'une cérémonie réunissant des centaines de représentants de gouvernements, d'organisations de la société civile et de ministres d'Amérique latine, des Caraïbes et d'Afrique, l'Administrateur du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), Helen Clark, et la Présidente Dilma Rousseff du Brésil ont remis conjointement les récompenses du  plus célèbre prix national pour le développement.

La quatrième édition du Prix du Brésil pour les objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) a été une occasion pour Helen Clark et Dilma Rousseff de saluer les nouvelles 20 initiatives primées. Pilotés par les collectivités locales et des organisations de la société civile, ces projets contribuent à améliorer les conditions de vie des groupes les plus défavorisés du pays. Ils vont de l'autonomisation des femmes des localités les plus pauvres de Rio de Janeiro (Complexo da Mare) à l'appui aux groupes à faibles revenus pour l'amélioration des pratiques durables d'exploitation de la noix dans la savane tropicale brésilienne, une zone qui a été soumise à une très forte déforestation par le passé.

« Des prix de ce type, qui reconnaissent et récompensent l'initiative et la créativité des acteurs du changement au niveau local, peuvent aider à stimuler l'innovation, à changer les attitudes, à impliquer les citoyens et à établir de nouveaux partenariats », a déclaré Helen Clark. « Lors de la prochaine Conférence des Nations Unies sur le développement durable Rio +20, qui aura lieu dans ce pays, les participants pourront s'inspirer des réalisations d'autant de communautés et de nations qui, non seulement renforcent le développement humain, mais sont également déterminées à le faire à l'échelle planétaire ».

« En décernant ce prix, nous reconnaissons les efforts de chaque organisation et de chaque localité pour transformer véritablement les conditions de vie de la population et l'aider à consolider ses acquis en termes de droits, d'expression et de citoyenneté », a déclaré la Présidente Rousseff. « Ce prix signifie beaucoup [pour nous] car il réaffirme la cause de la justice sociale, la lutte contre l'exclusion et la détermination à bâtir un pays débarrassé de la pauvreté. Et cela passe par l'implication de tous, sans exception ».

Mme Rousseff a en outre souligné que le nombre de postulants (1 638 pour cette édition) reflète l'engagement et la participation de la majeure partie de la société et des collectivités locales. Pour elle, les progrès du Brésil en termes de réalisation des OMD doivent beaucoup à l'enregistrement de plus de 5 000 projets depuis la première édition du Prix pour les OMD.

Pour l'Administrateur du PNUD, Helen Clark, venue prendre part au Cinquième Forum pour le développement des ministres du Développement social des pays d'Amérique latine, des Caraïbes et d'Afrique, le Brésil est un pionnier en matière de réalisation des OMD, grâce notamment à ses politiques sociales, et constitue, de ce fait, une source d'inspiration pour la coopération Sud-Sud.

Lors de la cérémonie de remise de prix, Helen Clark a également lancé la version portugaise de la publication du PNUD Triple Wins for Sustainable Development (Triple gains pour le développement durable). Ce document présente huit exemples qui illustrent la portée et l'importance des trois dimensions clés du développement durable : sociale, environnementale et économique.

Le document cite quelques politiques novatrices initiées par le Brésil, telles que Bolsa Familia (Subvention familiale), Bolsa Verde (Subvention verte) et Luz para Todos (Lumière pour tous), rattachées au programme Brazil sem Miseria (Brésil sans misère), qui cible 16 millions de Brésiliens vivant dans l'extrême pauvreté. Ces initiatives vont de l'octroi d'une aide financière directe aux populations à faibles revenus à l'appui pour la subsistance, en passant par le renforcement de l'accès à l'énergie et la création de citernes d'eau en zone semi-aride.

Le Brésil connaît actuellement une transformation qui a déjà amélioré les conditions de vie et les perspectives de millions de personnes. En moins d'une décennie, ces programmes sociaux ont permis de tirer de la pauvreté des millions de Brésiliens, d’élargir la classe moyenne et, partant, de stimuler l'économie du pays.

Au cours des deux dernières décennies, le PNB par habitant a presque doublé, alors que le nombre de personnes vivant dans la pauvreté a été quasiment réduit de moitié. L'extrême pauvreté (personnes vivant avec moins de 1,25 dollars par jour) a nettement reculé, passant de 14 pour cent en 2001 à moins de cinq pour cent en 2009. Dix millions d'emplois formels ont été créés entre 2004 et 2010.

PNUD Dans le monde

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe