Lutte anti-corruption au Bhoutan

9 déc. 2011

Avec l'assistance du PNUD, la Commission a formé une partie de son personnel, a développé et mis en œuvre une stratégie nationale contre la corruption, et a révisé sa législation en conformité avec la Convention des Nations Unies contre la corruption

Depuis sa création en 2005, la Commission anti-corruption du Bhoutan est devenue un modèle pour la région en matière de contrôle démocratique, de sensibilisation du public et de lutte contre la corruption.

Créée par le monarque du pays dans le cadre du processus de démocratisation du Royaume qui a démarré il y a une dizaine d’années, la Commission a pour mandat d'enquêter, de prévenir, et de faire connaître le fléau de la corruption. Elle reçoit en personne, et aussi par téléphone, courrier, email ou fax les plaintes de la population.

Au cours des six dernières années, la Commission a traité plus de 2500 plaintes provenant de citoyens, effectué environ 80 enquêtes, enregistré un taux de condamnation dans les tribunaux de 92 pour cent, et est parvenue à récupérer 2,6 millions de dollars. Ces accomplissements ont incité le chef de l'Autorité des audits du Royaume, Ugen Chewang, à déclarer que «la présence de la Commission anti-corruption a été ressentie à travers tout le pays. »

Avec l'aide financière du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), la Commission a formé une partie de ses collaborateurs, a développé et mis en place à l’échelle nationale une stratégie anti-corruption, et a revu sa législation en conformité avec la Convention des Nations Unies contre la corruption, premier instrument international juridiquement contraignant qui œuvre pour la promotion de la coopération mondiale en matière de lutte contre la corruption.

Pour prévenir la corruption au sein du service public, le personnel de la Commission a développé et mis en place un système de déclaration des actifs disponibles en ligne pour tous les fonctionnaires, qui chaque année doivent déclarer tous leurs avoirs. Il a également établi des règles régissant clairement la sollicitation, l'acceptation et le don de cadeaux.

En tant que modèle reconnu au niveau régional et mondial, la Commission contribue désormais à renforcer les liens Sud-Sud avec d'autres agences anti-corruption de la région, et est de plus en plus active dans le partage de ses connaissances avec d'autres institutions et experts du monde entier.

Au début de l’année, le PNUD a travaillé en collaboration avec la Commission afin de promouvoir les  échanges d'idées et de meilleures pratiques entre les commissions dans les Maldives et le Timor-Leste, deux des plus récentes institutions de ce genre en Asie. Une délégation de la Direction sur la corruption et la criminalité économique du Botswana s’est également rendue à la Commission dans le cadre d’une visite ayant pour le but de tirer des enseignements de ses réussites.

Partout dans le monde, le PNUD fournit un appui à des dizaines d'agences anti-corruption, et a récemment publié un Guide pratique pour l'évaluation des capacités des agences anti-corruption.

 

PNUD Dans le monde

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe