Avec la clôture de son processus de paix, le Népal entame un nouveau chapitre de son histoire

25 nov. 2011

L'Administratrice du PNUD Helen Clark et l'Ambassadeur de Bonne volonté le Prince héritier Haakon Magnus de Norvège en visite au Népal (Photo:le PNUD au Népal).

Katmandou – L'Administrateur du PNUD, Helen Clark et le Prince héritier Haakon de Norvège, ambassadeur de bonne volonté du PNUD, ont achevé hier leur visite officielle de quatre jours au Népal avec des mots d’encouragement pour ce pays qui sort de plusieurs années de conflits.

« Nous attendons avec espoir que le Népal clôture cette période éprouvante, tourne la page des années difficiles et promulgue une nouvelle constitution. Il sera alors enfin libre de se concentrer sur son développement économique et social, et sur les défis environnementaux et autres risques naturels graves », a déclaré Helen Clark au cours de la conférence de presse qui a conclu sa visite.

Après une décennie de conflits, un accord de paix a été signé en 2006 entre les principaux partis politiques et le Parti communiste unifié d’obédience maoïste. Les Nations Unies ont apporté leur appui à la transition vers la stabilité, aidé à démobiliser les combattants maoïstes,  soutenu l'élaboration d'une nouvelle constitution et la tenue des élections pour la nouvelle assemblée constituante.

« J’ai été impressionnée par la courtoisie du discours des dirigeants politiques du Népal et le sérieux avec lequel ils abordent les problèmes »,  a déclaré Helen Clark en parlant des perspectives d’avenir du Népal.

« Ce pays se trouve entre deux des plus grands moteurs de croissance de l'économie mondiale actuelle, la Chine et l'Inde. Il est bien situé, a une population jeune et pleine d’énergie, et dispose de ressources naturelles abondantes, poursuit-elle. Et je sens qu’une fois passées les prochaines échéances d'un processus de paix déjà en cours depuis cinq ans, le Népal sera bien placé pour tirer parti de ses nombreux avantages. »

À propos des progrès du Népal dans la réalisation des objectifs du Millénaire pour le développement, Helen Clark les qualifie de contrastés, comme dans de nombreux pays.

« Des progrès remarquables ont été réalisés au niveau de la santé maternelle et infantile, et de nombreux enfants sont aujourd'hui inscrits à l'école, constate-t-elle. Mais dans d'autres domaines, un effort très ciblé permettrait d’accélérer les choses. »

Helen Clark et le Prince héritier Haakon de Norvège ont rencontré le président Ram Baran Yadav. Puis l’Administrateur du PNUD s’est entretenue avec le Premier ministre et d'autres membres du gouvernement, des dirigeants politiques, des membres du groupe parlementaire des femmes, des hauts fonctionnaires, des représentants du monde des affaires, des donateurs, des membres de l'équipe pays des Nations Unies, et le personnel du PNUD.

Helen Clark et le prince héritier se sont également rendus à Nepalgunj où ils ont visité une école technique qui forme des anciens combattants, dont beaucoup étaient mineurs lorsqu'ils ont pris les armes. Ils ont également parcouru une foire consacrée aux microentreprises et discuté avec des entrepreneurs, avant de visiter certains  quartiers de la capitale les plus densément peuplés pour mieux comprendre les risques encourus dans cette région où les tremblements de terre sont fréquents.

PNUD Dans le monde

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe