Le PNUD accroît son appui au peuple irakien

16 nov. 2011

Les programmes de développement locaux mettent l'accent sur les petites entreprises dans le nord de l'Irak. Photo: PNUD

Bagdad – Le programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) a annoncé le renforcement de son partenariat avec l’État et le peuple irakien.

« Nous avons triplé notre personnel basé en Irak, en le portant à 44 fonctionnaires, et prévoyons d’en recruter de nouveau au cours de l'année prochaine. Chacun d'entre eux est déterminé à améliorer les conditions de vie des irakiens à travers un partenariat renforcé avec l’État irakien et ses citoyens », a déclaré Mme Amat Al Alim Alsoswa, directrice du Bureau régional du PNUD pour les États arabes, lors d'une rencontre avec la presse à Bagdad.

Cette annonce intervient au moment où le PNUD s’apprête à effectuer, avec le Gouvernement irakien, le premier examen annuel de son programme de quatre ans dans ce pays. Le but de sa présence en Irak est d’œuvrer au renforcement de la gouvernance démocratique, à la lutte contre la pauvreté, à l'autonomisation des femmes et des jeunes, à la promotion de la protection environnementale et à la revitalisation de l'économie irakienne.

Cela fait plus de 35 ans que le PNUD apporte son soutien à l’État et au peuple irakien. Depuis 2003, il supporte activement la transition vers la réconciliation, la paix et la stabilité, en travaillant dans les domaines de la gouvernance démocratique, de la réduction de la pauvreté, le rétablissement des services de base tels que l’eau et l’électricité, la prévention des crises et du redressement, de l'énergie et de l'environnement, ainsi qu'aux côtés du Fonds mondial de lutte contre le VIH/sida, la tuberculose et le paludisme.

Plus récemment, le PNUD a contribué au renforcement du processus démocratique en Irak, principalement au travers des élections nationales de 2010. Il a également continué à travailler en faveur de la lutte contre la corruption, de l'état de droit, des droits de l'homme, de la réforme du secteur public, de la réduction du risque de catastrophe naturelle, de l'environnement et de l’adaptation au changement climatique.

« Je suis fière des progrès accomplis par l'Irak pour surmonter les années de conflits et de violence et renouer avec la voie vers le développement », se réjouit Mme Alsoswa.

 

PNUD Dans le monde

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe