Le rôle du PNUD

Une femme transporte des pierres dans un panier posé sur sa tête à Suai Loro au Timor Leste.
(UN Photo/Martine Perret)

Présent dans 177 pays et territoires, le PNUD met à profit son réseau mondial de développement, qui lui permet de promouvoir le changement, d’apporter aux pays la connaissance et les ressources nécessaires et de coordonner les efforts au niveau des pays.

Le travail du PNUD dans le domaine des OMD est guidé par la stratégie des Nations Unies pour les OMD et se concentre sur :

  • La mobilisation : travail avec les partenaires consistant à activer les capacités et la volonté de larges sections de la société de manière a sensibiliser les populations sur le thème des OMD;
  • L'analyse : recherche et partage des meilleures stratégies pour atteindre les OMD en utilisant les pratiques les plus novatrices, les réformes institutionnelles et politiques, les moyens de mettre en œuvre ces politiques, ainsi que l’évaluation des options de financement;
  • Le monitoring : Aider les pays à rendre des comptes et à mesurer les progrès;
  • Les opérations : Assistance auprès des gouvernements, fondée sur les résultats, pour les aider à adapter les OMD aux défis et circonstances locales et a surmonter les obstacles.

Mise en application des OMD

En 2001, répondant à la requête de nombreux dirigeants, l'ancien Secrétaire général de l’ONU, Kofi Annan, a presenté la Feuille de route pour la mise en application de la Déclaration du Millénaire, un aperçu integré et complet de la situation dessinant les stratégies potentielles qui visent à remplir les objectifs et les promesses de la Déclaration du Millénaire. Depuis, la Feuille de route a été suivie par le biais de rapports annuels.

Lors du Sommet mondial de 2005, le Secrétaire-General Kofi Annan a présenté le premier rapport complet sur le progrès effectué vers l’accomplissement des OMD. Le rapport passait en revue la mise en application des décisions prises au sein des conférences internationales et des sessions spéciales sur les pays les moins développés, les progrès dans le domaine de la lutte contre le VIH/SIDA et le financement du développement et du développement durable.

En 2010, Le Sommet sur les OMD s'est terminé avec l'adoption d'un programme d'action pour atteindre les huit objectifs anti-pauvreté d'ici à 2015 et l'annonce de nouveaux engagements pour la santé des femmes et des enfants, ainsi que d'autres initiatives pour lutter contre la pauvreté, la faim et les maladies.

Un plan d’action global

L’enseignement le plus important qui en a été tiré est que les OMD peuvent être atteints même dans les pays les plus pauvres et les plus désavantagés. Aujourd’hui, les connaissances et les ressources nécessaires à l’accélération du progrès existent dans le monde. Il ne faut que trouver un meilleur engagement pour concrétiser avec succès les stratégies, les politiques et les interventions.

Dans son évaluation internationale des éléments qui seront nécessaires pour atteindre les OMD, le PNUD propose le programme d’action suivant :

  • L’appui à un développement induit par les pays individuels mêmes.

  • La promotion d’une croissance économique inclusive.

  • L’augmentation des investissements publics dans l’éducation, la santé, la fourniture d’eau et l’assainissement, et les infrastructures.

  • Le relèvement du nombre et de l’intensité des interventions ciblées, y compris celles relatives à la protection sociale et aux programmes favorisant l’emploi.

  • L’investissement dans l’élément féminin de la société.

  • L’amélioration de l’accès aux énergies alternatives et au développement des économies vertes.

  • L’accélération de la mobilisation des ressources nationales pour aider au financement des OMD.

  • La tenue des engagements relatifs à l’aide publique au développement et l’amélioration de sa prévisibilité, de son efficacité, de la division du travail et des modalités de décaissement.

1.03 années
d'ici
à 2015

1990 2015
Vídéo

Huit objectifs - à atteindre en 2015 – qui répondent aux défis les plus importants du monde.