Programme de développement post-2015


Marta Vieira da Silva, Ambassadeur de bonne volonté du PNUD, fait la promotion de la campagne My World 2015.

Le PNUD a entamé une conversation mondiale sans précédent grâce à laquelle tous les citoyens peuvent contribuer à façonner le prochain agenda de développement, après l'échéance des objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) en 2015.

Trois des huit objectifs du Millénaire pour le développement - sur la pauvreté, les bidonvilles et l'eau - ont été atteints avant l'échéance de 2015, mais il reste encore beaucoup à faire. Le prochain cadre de développement - l'agenda post-2015 - devrait s'appuyer sur les leçons tirées du travail effectué pour réaliser les OMD, qui ont structuré les activités de développement des Nations Unies depuis le Sommet du Millénaire en 2000.

Cette conversation mondiale s'appuie sur les besoins, l'expérience et l'expertise des citoyens de la planète:

  • Dans près de 100 pays, des groupes de citoyens appuyés par l'ONU organisent des conférences et des ateliers pour déterminer ce qui doit être inclus dans le prochain programme mondial de développement.
  • Des milliers de personnes, y compris des experts internationaux, participent en personne ou en ligne à ces consultations thématiques mondiales sur la manière d'intégrer les onze points suivants à l'agenda post-2015: les inégalités, la santé, l'éducation, la croissance et l'emploi, l'environnement, la gouvernance, les conflits et la sécurité, la dynamique des populations, la faim, la sécurité alimentaire et nutritionnelle, l'énergie et l'eau.
  • My World, une enquête mondiale disponible en 10 langues, invite les gens à voter pour six des 16 priorités qui devraient faire partie du prochain programme de développement.

Le PNUD et ses partenaires du Groupe de développement des Nations Unies, qui réunit 32 fonds et programmes des Nations Unies, s'assurent que des acteurs variés et représentant divers milieux participent aux discussions, y compris les entreprises du secteur privé ainsi que tous les les niveaux du gouvernement ainsi que les groupes les plus vulnérables dont les femmes, les jeunes et les personnes handicapées.

Les résultats de cette conversation mondiale donneront un aperçu de ce que les citoyens de la planète attendent du prochain programme de développement. Son analyse alimenteront le travail du Groupe de haut niveau de personnalités éminentes sur le programme de développement post-2015, mis en place par le Secrétaire général Ban Ki-moon, ainsi que le processus multilatéral formel. Les données recueillies seront mises à la disposition du public plus tard cette année.

Les bureaux de pays et les partenaires peuvent nous contacter pour des questions ou des consultations.

Nos histoires

image

De nouveaux filets permettent à des pêcheurs de Gaza de devenir autonomes

Par Dania Darwish Le village suédois, petit bourg de pêcheurs tout au sud de la bande de Gaza, dans le Territoire palestinien occupé, compte quelque 95 ménages vivant dans une pauvreté extrême. Quand on visite le village (construit dans les années 1960 par le gouvernement suédois), on peut constate Plus

image

Des conseils cambodgiens coopèrent pour la construction d'une école

Il y a quelques années, Soy Pheap, âgée de 39 ans et mère de sept enfants, s’est trouvée devant une décision difficile : envoyer sa fille étudier hors de  son village natal, ou renoncer à  son éducation .   Il n’y a pas si longtemps, le village de Pheap - qui fait partie de la co Plus

image

Des micro-entreprises « vertes » pour lutter contre la pauvreté au Tadjikistan

Sharipova Nasiba une habitante du district de Gonchi, au Tadjikistan est le principal soutien de  famille. Son mari étant trop malade pour travailler, cette mère de deux enfants a rejoint un groupe d’entraide aux femmes qui veulent lancer de petites entreprises de culture sous serre. Une forma Plus

image

Des microcentrales hydroélectriques éclairent les maisons et la vie des Afghans

À onze ans, Mohamed Nassim, qui est en sixième primaire, se réveille à 5h30 tous les matins pour prendre des cours d’informatique dans une salle de classe improvisée, ici, dans le village de Borghaso (province de Bamyan), au nord-ouest de Kaboul. Il dessine une maison avec Microsoft Paint, la colori Plus

image

Des moteurs pour autonomiser les femmes au Mali

Ne disposant pas d’électricité pour allumer des lampes, le village de Koumantou, dans le sud du Mali, plongeait dans le noir après le coucher du soleil. La seule lumière provenait du restaurant de la femme d’affaires locale, Kadia Kone. C’est une scène qui se répète dans 90 pour cent de l’Afrique s Plus