Programme de développement post-2015


Marta Vieira da Silva, Ambassadeur de bonne volonté du PNUD, fait la promotion de la campagne My World 2015.

Le PNUD a entamé une conversation mondiale sans précédent grâce à laquelle tous les citoyens peuvent contribuer à façonner le prochain agenda de développement, après l'échéance des objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) en 2015.

Trois des huit objectifs du Millénaire pour le développement - sur la pauvreté, les bidonvilles et l'eau - ont été atteints avant l'échéance de 2015, mais il reste encore beaucoup à faire. Le prochain cadre de développement - l'agenda post-2015 - devrait s'appuyer sur les leçons tirées du travail effectué pour réaliser les OMD, qui ont structuré les activités de développement des Nations Unies depuis le Sommet du Millénaire en 2000.

Cette conversation mondiale s'appuie sur les besoins, l'expérience et l'expertise des citoyens de la planète:

  • Dans près de 100 pays, des groupes de citoyens appuyés par l'ONU organisent des conférences et des ateliers pour déterminer ce qui doit être inclus dans le prochain programme mondial de développement.
  • Des milliers de personnes, y compris des experts internationaux, participent en personne ou en ligne à ces consultations thématiques mondiales sur la manière d'intégrer les onze points suivants à l'agenda post-2015: les inégalités, la santé, l'éducation, la croissance et l'emploi, l'environnement, la gouvernance, les conflits et la sécurité, la dynamique des populations, la faim, la sécurité alimentaire et nutritionnelle, l'énergie et l'eau.
  • My World, une enquête mondiale disponible en 10 langues, invite les gens à voter pour six des 16 priorités qui devraient faire partie du prochain programme de développement.

Le PNUD et ses partenaires du Groupe de développement des Nations Unies, qui réunit 32 fonds et programmes des Nations Unies, s'assurent que des acteurs variés et représentant divers milieux participent aux discussions, y compris les entreprises du secteur privé ainsi que tous les les niveaux du gouvernement ainsi que les groupes les plus vulnérables dont les femmes, les jeunes et les personnes handicapées.

Les résultats de cette conversation mondiale donneront un aperçu de ce que les citoyens de la planète attendent du prochain programme de développement. Son analyse alimenteront le travail du Groupe de haut niveau de personnalités éminentes sur le programme de développement post-2015, mis en place par le Secrétaire général Ban Ki-moon, ainsi que le processus multilatéral formel. Les données recueillies seront mises à la disposition du public plus tard cette année.

Les bureaux de pays et les partenaires peuvent nous contacter pour des questions ou des consultations.

Nos histoires

image

Chine : la conservation de la biodiversité améliore les conditions de vie

Jusqu’il y a peu, Yu Zerun, un paysan originaire du village de Daping dans la province de Sichuan en Chine occidentale, cueillait des plantes médicinales rares dans les zones protégées du haut bassin du fleuve Yangtsé, une région dont l'importance de la biodiversité est mondialement reconnue. Le cha Plus

image

Chor Vichara se tisse un meilleur avenir au Cambodge

Chor Vichara, 22 ans, aînée de l'institutrice de l'école locale et auxiliaire familiale, a abandonné l'école à l’âge de 16 ans afin de permettre à ses deux frères de continuer leurs études; elle est partie travailler dans une fabrique de vêtements à Phnom Penh, à 40 km de chez elle. Elle gagnait env Plus

image

Compétences vétérinaires pour les femmes au Pakistan

La vie de Muhammad Bibi, qui habite la province de Tehsil Mian Channu au Pundjab (nord-est du Pakistan) a brutalement changé lorsque son mari a eu une crise cardiaque et s’est retrouvé dans l’incapacité de travailler. Elle était désormais seule à subvenir aux besoins de ses six enfants et de son épo Plus

image

Construire le futur des jeunes en Tunisie

Depuis ses études en design, Najet Salem rêvait de faire revivre l’antique tradition du tissage des tapis dans sa ville natale, Gafsa, dans le sud-ouest de la Tunisie. « Dès mon plus jeune âge, j’ai été fascinée par le tissage et j’ai senti à quel point de nombreuses femmes qui perpétuent cette tra Plus

image

Construire un avenir meilleur pour les riziculteurs du Cambodge

Les cultivateurs de la petite communauté de Tuol Sdey, dans la province de Svay Rieng, au sud-est du Cambodge, ont de bonnes raisons de se réjouir. Pour la première fois depuis des décennies, ils peuvent compter sur deux récoltes par saison. C’est dû en grande partie à la construction d’un nouveau b Plus