Programme de développement post-2015


Marta Vieira da Silva, Ambassadeur de bonne volonté du PNUD, fait la promotion de la campagne My World 2015.

Le PNUD a entamé une conversation mondiale sans précédent grâce à laquelle tous les citoyens peuvent contribuer à façonner le prochain agenda de développement, après l'échéance des objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) en 2015.

Trois des huit objectifs du Millénaire pour le développement - sur la pauvreté, les bidonvilles et l'eau - ont été atteints avant l'échéance de 2015, mais il reste encore beaucoup à faire. Le prochain cadre de développement - l'agenda post-2015 - devrait s'appuyer sur les leçons tirées du travail effectué pour réaliser les OMD, qui ont structuré les activités de développement des Nations Unies depuis le Sommet du Millénaire en 2000.

Cette conversation mondiale s'appuie sur les besoins, l'expérience et l'expertise des citoyens de la planète:

  • Dans près de 100 pays, des groupes de citoyens appuyés par l'ONU organisent des conférences et des ateliers pour déterminer ce qui doit être inclus dans le prochain programme mondial de développement.
  • Des milliers de personnes, y compris des experts internationaux, participent en personne ou en ligne à ces consultations thématiques mondiales sur la manière d'intégrer les onze points suivants à l'agenda post-2015: les inégalités, la santé, l'éducation, la croissance et l'emploi, l'environnement, la gouvernance, les conflits et la sécurité, la dynamique des populations, la faim, la sécurité alimentaire et nutritionnelle, l'énergie et l'eau.
  • My World, une enquête mondiale disponible en 10 langues, invite les gens à voter pour six des 16 priorités qui devraient faire partie du prochain programme de développement.

Le PNUD et ses partenaires du Groupe de développement des Nations Unies, qui réunit 32 fonds et programmes des Nations Unies, s'assurent que des acteurs variés et représentant divers milieux participent aux discussions, y compris les entreprises du secteur privé ainsi que tous les les niveaux du gouvernement ainsi que les groupes les plus vulnérables dont les femmes, les jeunes et les personnes handicapées.

Les résultats de cette conversation mondiale donneront un aperçu de ce que les citoyens de la planète attendent du prochain programme de développement. Son analyse alimenteront le travail du Groupe de haut niveau de personnalités éminentes sur le programme de développement post-2015, mis en place par le Secrétaire général Ban Ki-moon, ainsi que le processus multilatéral formel. Les données recueillies seront mises à la disposition du public plus tard cette année.

Les bureaux de pays et les partenaires peuvent nous contacter pour des questions ou des consultations.

Nos histoires

image

Les femmes d’Ampara au Sri Lanka s’engagent

K. Lalith Kulanayaka est récemment devenue la première femme élue au conseil régional d’une région du Sri Lanka où la participation des femmes à la politique est l’une des plus faibles du pays. Lalith, déterminée à servir sa communauté et en particulier les femmes, a été élue au Pradeshiya Sabha (co Plus

image

Libéria: Les femmes jouent un rôle clé dans l’instauration de la paix

Près de 1,7 million de Libériens, dont près d’une moitié de femmes, auront l’occasion de voter aux élections cette semaine, les premières organisées depuis la fin de la guerre civile en 2003. Le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) a travaillé avec l’ONU et d’autres partenaires p Plus

image

L’accès à l’eau transforme l’existence au Sénégal

Kalla Niang dégage une grande assurance, et une énergie débordante. A douze ans, cette écolière se prépare pour le lycée avec enthousiasme: « Avant le forage du puits, mes sœurs et moi devions nous lever avant l’aube pour chercher l’eau, et nous étions très souvent en retard pour l’école. En plus, n Plus

image

L’énergie solaire transforme la vie des ménages au Botswana

Jusqu’à il y a peu, la famille Mokgatlhe, qui vit à Kgope, un village reculé à 50 km à l’ouest de la capitale du Botswana, utilisait du bois de chauffage pour s’éclairer ou se chauffer. Cette pratique, propre à 80 pour cent de la population rurale du pays a entraîné la destruction d’une quantité inn Plus

image

Moldova : Faire équipe pour améliorer les services publics

Pendant 20 ans, les services d’alimentation en eau, d’assainissement et de ramassage des ordures ont représenté un luxe rare pour les habitants de Telenesti, en République de Moldova. Cette bourgade de 9 000 habitants était l’une des plus pauvres du pays et son infrastructure périclitait faute Plus