6 Mettre en place un partenariat mondial pour le développement

Où en sommes-nous?

L’aide publique au développement aux pays les moins avancés a augmenté fortement au cours de la période des OMD.

L’aide publique au développement a stagné ces dernières années, après avoir augmenté de manière significative au cours de la première décennie du nouveau millénaire. Les importations en provenance des pays en développement, en particulier des PMA, bénéficient de plus en plus d’un traitement préférentiel de la part des pays développés.

La mise en place du programme de développement pour l’après-2015 nécessite plus de financement et d’innovation.

Line Chart

Aide publique au développement des pays membres du CAD/OCDE, 2000-2013 (milliards de dollars US)
(Source : Rapport 2015 sur les Objectifs du Millénaire pour le développement )

 

En bref

  • L’aide publique au développement des pays développés a augmenté de 66 % en termes réels entre 2000 et 2014.
  • En 2014, 79 % des importations en provenance des pays en développement ont été admises en franchise de droits dans les pays développés.
  • Le rapport du service de la dette extérieure aux recettes d’exportation des pays en développement a chuté de 12 % en 2000 à 3 % en 2013.
  • En 2015, 95 % de la population mondiale reçoit un signal de téléphonie portable cellulaire.
  • Un tiers seulement de la population des régions en développement utilise Internet, contre 82 % dans les régions développées.
  •  

Nos histoires
  • 13-16 juillet : Conférence internationale sur le financement du développement25 juin 201513-16 juillet : Conférence internationale sur le financement du développementLa 3e Conférence internationale sur le financement du développement s'est tenue à Addis-Abeba du 13 au 16 juillet 2015. Des représentants politiques de haut niveau ont adopté un accord international sur les modalités de financement du programme de développement durable pour l’après-2015.

  • 17 octobre : Journée internationale pour l'élimination de la pauvreté17 oct. 201517 octobre : Journée internationale pour l'élimination de la pauvretéLa Journée internationale pour l’élimination de la pauvreté est célébrée chaque année le 17 octobre. Le thème de 2015 « Construire un avenir durable » revêt une signification particulière puisque ce sera la première célébration après l'ʹadoption formelle des Objectifs du Développement Durable par l'ʹAssemblée générale des Nations Unies.

  • Accélérer la réalisation des OMD29 sept. 2015Accélérer la réalisation des OMDAu début des années 2000, peu de temps après l’adoption des objectifs du Millénaire pour le développement, les débats faisaient rage, à savoir si le monde devait cesser de se concentrer exclusivement sur la croissance économique pour s’intéresser au développement humain et à l’obtention de résultats plus larges. Aujourd’hui il est clair que les OMD ont un impact beaucoup plus grand lorsque des facteurs tels que les moyens d’existence, la sécurité alimentaire, la santé, l’éducation, l’égalité et l’accès aux infrastructures et services de base sont traités de concert. Dans cette série, experts du PNUD et praticiens partagent leurs expériences et points de vue sur leur travail avec les Objectifs de développement

  • Agenda 2030 : Multiplier les options de financement pour les Pays les moins avancés28 avr. 2016Agenda 2030 : Multiplier les options de financement pour les Pays les moins avancés2015 a été une année déterminante en termes de coopération internationale pour le développement durable. L’Accord de Paris témoigne de l’engagement de la communauté internationale à faire face aux changements climatiques. L'Agenda 2030, également adopté en 2015, propose 17 Objectifs de développement durable (ODD) visant à protéger les personnes et la planète. Pour ne laisser personne de côté, et toucher avant tout ceux qui enregistrent le plus grand retard, il faut s’intéresser particulièrement à ceux qui vivent dans les Pays les moins avancés (PMA). Ce groupe de pays inclut ceux dont les niveaux de revenus par personne sont les plus bas, où les services de santé sont médiocres, le niveau d’instruction faible, et qui sont particulièrement vulnérables aux chocs économiques, aux risques sanitaires et à d’autres catastrophes.

  • Agenda 2030 : le chemin parcouru depuis les Objectifs du Millénaire pour le développement6 oct. 2015Agenda 2030 : le chemin parcouru depuis les Objectifs du Millénaire pour le développementEn Amérique latine et dans les Caraïbes, les pays ont progressé et relevé les défis des objectifs du Millénaire pour le développement (OMD). Ce processus riche d’enseignements est précieux pour le nouveau programme de développement durable, qui encore plus ambitieux et plus complexe que le précédent. L’un des principaux enseignements à tirer porte sur l’importance d’une volonté politique et d’une vision à long terme dans la mise en œuvre de politiques de développement. Dans cette série, experts du PNUD et praticiens partagent leurs expériences et points de vue sur leur travail avec les Objectifs de développement

  • Articuler les efforts de développement autour des OMD, un exercice pas toujours facile28 déc. 2015Articuler les efforts de développement autour des OMD, un exercice pas toujours facileJe me rappelle une réunion avec des partenaires au Conseil des ministres en 2002. J'étais consultante en réduction de la pauvreté. Il m'avait été conseillé d'éviter d’aborder les OMD lors des discussions avec les autorités ouzbeks afin de ne pas les offenser en comparant leur pays aux autres nations en développement.

  • Cinq choses à faire si nous sommes  sérieux à propos du financement du développement4 mai 2015Cinq choses à faire si nous sommes sérieux à propos du financement du développementout le monde s’accorde à dire que le financement du développement ne devrait pas se résumer à verser plus d’argent à l’aide publique au développement ou aux actions liées au changement climatique. Dans cette série, nos experts partagent leurs réflexions et leçons apprises sur le financement du développement, dans la perspective de la conférence de l'ONU à Addis-Abeba en juillet

  • Comment financer le programme de développement pour l’après-2015 ?Comment financer le programme de développement pour l’après-2015 ?Les Objectifs de développement durable sont bien plus ambitieux que les objectifs du Millénaire qui les ont précédés. Dans cette perspective, nous aurons besoin de beaucoup plus de financements, qu'ils soient publics ou privés, nationaux ou internationaux.

2015, année d'action mondiale

Il incombe à tous de faire en sorte que cette année les dirigeants prennent des décisions ambitieuses pour réduire la pauvreté et l’inégalité et protéger notre planète.

Comment participer
Rapports-clés sur les OMD
Rapport OMD 2015

Le rapport confirme que l’établissement d’objectifs a permis de sortir des millions de personnes de la pauvreté

Le Cadre d'accélération des OMD

identifie les interventions stratégiques requises pour réaliser les OMD d’ici 2015

Voir toutes les publications
Cibles
  1. Poursuivre la mise en place d'un système commercial et financier multilatéral ouvert, réglementé, prévisible et non discriminatoire
    • Comprend un engagement en faveur d'une bonne gouvernance, du développement et de la lutte contre la pauvreté, au niveau tant national qu'international
  2. Répondre aux besoins particuliers des pays les moins avancés
    • Montant net de l'ADP totale et en faveur des pays les moins avancés, en pourcentage du revenu national brut des pays donateurs du Comité d'aide au développement de l'Organisation de coopération et de développement économiques (CAD/OCDE)
    • Proportion de l'ADP bilatérale totale des pays du CAD/OCDE, par secteur, consacrée aux services sociaux de base (éducation de base, soins de santé primaires, nutrition, eau salubre et assainissement)
    • Proportion de l'ADP bilatérale des pays du CAD/OCDE qui n'est pas liée
    • ADP reçue par les pays en développement sans littoral en pourcentage de leur revenu national brut
    • ADP reçue par les petits Etats insulaires en développement en pourcentage de leur revenu national brut
  3. Répondre aux besoins particuliers des pays en développement sans littoral et des petits Etats insulaires en développement (en appliquant le Programme d'action pour le développement durable des petits Etats insulaires en développement et les décisions issues de la vingt-deuxième session extraordinaire de l'Assemblée Générale)
    • Proportion du total des importations des pays développés (en valeur et à l'exclusion des armes) en provenance des pays en développement et des pays les moins avancés qui sont admises en franchise de droits
    • Droits de douane moyens appliqués par les pays développés aux produits agricoles et textiles en provenance des pays en développement
    • Estimation des subventions aux produits agricoles dans les pays de l'OCDE en pourcentage de leur produit intérieur brut
    • Proportion de l'ADP allouée au renforcement des capacités commerciales
  4. Traiter globalement le problème de la dette des pays en développement par des mesures d'ordre national et international propres à rendre l'endettement viable à long terme
    • Nombre total de pays ayant atteint leurs points de décision et nombre total de pays ayant atteint leurs points d'achèvement (cumulatif) dans le cadre de l'Initiative en faveur des pays pauvres très endettés (PPTE)
    • Allègement de la dette annoncé au titre de l'initiative en faveur des pays pauvres très endettés et de l'Initiative d'allègement de la dette multilatérale (IADM)
    • Service de la dette, en pourcentage des exportations de biens et services
  5. En coopération avec l'industrie pharmaceutique, rendre les médicaments essentiels disponibles et abordables dans les pays en développement
    • Proportion de la population pouvant se procurer les médicaments essentiels à un coût abordable et dans des conditions pouvant être maintenues durablement
  6. En coopération avec le secteur privé, faire en sorte que les avantages des nouvelles technologies, en particulier des technologies de l'information et de la communication, soient accordés à tous
    • Nombre de lignes fixes, pour 100 habitants
    • Abonnés à un service de téléphonie mobile, pour 100 habitants
    • Nombre d'utilisateurs d'Internet, pour 100 habitants
  7. En coopération avec le secteur privé, faire en sorte que les avantages des nouvelles technologies, en particulier des technologies de l'information et de la communication, soient accordés à tous.
    • Nombre de lignes fixes, pour 100 habitants
    • Abonnés à un service de téléphonie mobile, pour 100 habitants
    • Nombre d'utilisateurs d'Internet, pour 100 habitants