6 Améliorer la santé maternelle

Où en sommes-nous?

La survie maternelle s’est améliorée de manière significative depuis l’adoption des OMD. 

En Asie du Sud, le taux de mortalité maternelle a diminué de 64 % entre 1990 et 2013, et on a observé une réduction de 49 % en Afrique subsaharienne. Malgré ces progrès, des centaines de femmes meurent tous les jours durant leur grossesse ou à la suite de complications liées à l’accouchement.

Taux de mortalité maternelle, 1990 et 2013 (décès maternels pour 100 000 naissances vivantes, femmes 15-49 ans).
(Source : Rapport 2015 sur les Objectifs du Millénaire pour le développement )

Bar Chart
  • Depuis 1990, le taux de mortalité maternelle a quasiment baisséde moitié; l’essentiel de cette
    réduction a eu lieu depuis 2000.
  • Au plan mondial, en 2014, plus de 71 % des naissances ont été assistées par un personnel
    soignant qualifié, contre 59 % en 1990.
  • Dans les régions en développement, seulement 56 % des naissances dans les zones rurales sont assistées par un personnel soignant qualifié, contre 87 % dans les zones urbaines.
  • La moitié seulement des femmes enceintes des régions en développement reçoit le minimum recommandé de quatre consultations prénatales.
  • Seulement 51 % des pays possèdent des données sur les causes de la mortalité maternelle.

Nos histoires

2015, année d'action mondiale

Il incombe à tous de faire en sorte que cette année les dirigeants prennent des décisions ambitieuses pour réduire la pauvreté et l’inégalité et protéger notre planète.

Comment participer
Rapports-clés sur les OMD
Rapport OMD 2015

Le rapport confirme que l’établissement d’objectifs a permis de sortir des millions de personnes de la pauvreté

Le Cadre d'accélération des OMD

identifie les interventions stratégiques requises pour réaliser les OMD d’ici 2015

Voir toutes les publications
Cibles
  1. Réduire de trois quarts, entre 1990 et 2015, le taux de mortalité maternelle.
    • Taux de mortalité maternelle.
    • Proportion d'accouchements assistés par du personnel de santé qualifié.
  2. Rendre l'accès à la médecine procréative universel d'ici à 2015.
    • Taux de contraception
    • Taux de natalité parmi les adolescentes
    • Couverture des soins prénataux (au moins une visite et au moins quatre visites)
    • Besoins non satisfaits en matière de planification familiale