6 Réduire l'extrême pauvreté et la faim

Où en sommes-nous?

Le taux d’extrême pauvreté a baissé de manière significative dans la plupart des régions
en développement

La cible des OMD visant à réduire de moitié la proportion de personnes vivant dans une extrême pauvreté a été atteinte il y a cinq ans, en avance sur l’échéance de 2015. Les dernières estimations montrent que la proportion de personnes vivant avec moins de 1,25 dollar par jour dans le monde est passée de 36 % en 1990 à 15 % en 2011. Les projections indiquent que, en 2015, le taux d’extrême pauvreté dans le monde est tombé encore plus bas à 12 %.

(source : Rapport 2015 sur les Objectifs du Millénaire pour le développement )

Bar Chart
  • Depuis 1990, plus d’un milliard de personnes ont échappé à l’extrême pauvreté.
  • En dépit des progrès, près de la moitié des personnes employées dans le monde travaille dans des conditions précaires.
  • La proportion de personnes sous-alimentées dans les régions en développement a baissé de près de moitié depuis 1990.
  • Dans le monde, 1 enfant sur 7 souffre d’insuffisance pondérale, contre 1 sur 4 en 1990.
  • Fin 2014, les conflits avaient forcé près de 60 millions de personnes à abandonner leur foyer. 
Nos histoires
2015, année d'action mondiale

Il incombe à tous de faire en sorte que cette année les dirigeants prennent des décisions ambitieuses pour réduire la pauvreté et l’inégalité et protéger notre planète.

Comment participer
Rapports-clés sur les OMD
Rapport OMD 2015

Le rapport confirme que l’établissement d’objectifs a permis de sortir des millions de personnes de la pauvreté

Le Cadre d'accélération des OMD

identifie les interventions stratégiques requises pour réaliser les OMD d’ici 2015

Voir toutes les publications
Cibles
  1. Réduire de moitié, entre 1990 et 2015, la proportion de la population dont le revenu est inférieur à un dollar par jour
    • Proportion de la population disposant de moins d'un dollar par jour en parité du pouvoir d'achat (PPA).
    • Indice d'écart de la pauvreté.
    • Part du quintile le plus pauvre de la population dans la consommation nationale.
  2. Assurer le plein-emploi et la possibilité pour chacun, y compris les femmes et les jeunes, de trouver un travail décent et productif
    • Taux de croissance du PIB par personne occupée.
    • Ratio emploi/population.
    • Proportion de la population occupée disposant de moins de 1 dollar PPA par jour.
    • Proportion de travailleurs indépendants et de travailleurs familiaux dans la population occupée.
  3. Réduire de moitié, entre 1990 et 2015, la proportion de la population qui souffre de la faim
    • Prévalence de l'insuffisance pondérale chez les enfants de moins de 5 ans.
    • Proportion de la population n'atteignant pas le niveau minimal apport calorique.