Résultats du PNUD: Société civile et engagement civique dans la région des États arabes

25 févr. 2013
image

Résumé

Au nombre des revendications exprimées par le mouvement populaire qui s’est répandu en Afrique du Nord et dans d’autres pays du monde arabe en 2011 figurait une responsabilisation accrue des autorités gouvernementales, en particulier de la part de la jeune génération. Les transitions ou les réformes politiques qui en ont résulté dans une demi-douzaine de pays ont eu des répercussions sur la vie de plus de 100 millions de personnes. Malgré des progrès notables, de nombreux pays font toujours face à des problèmes pressants : troubles civils, montée du chômage, faiblesse des capacités institutionnelles et difficultés pour assurer l’organisation d’élections régulières et le respect des processus constitutionnels. Tous ces facteurs soulignent la nécessité urgente de relations étroites et transparentes entre l’État et ses administrés pour assurer une transition viable et pacifique.

 

Le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) a lancé une nouvelle stratégie de coopération dans ces pays, axée sur l’engagement de toute une gamme de parties prenantes, depuis les instances gouvernementales jusqu’aux organisations communautaires. Les organisations de la société civile sont des partenaires d’une importance cruciale pour le PNUD dans la région des États arabes. Elles permettent d’y apporter des changements concrets, durables et auxquels la nation peut adhérer à tous les niveaux de la société.

    Télécharger ce document