PNUD Dans le monde

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi Bélarus Bélize Bénin

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République du) Congo (République démocratique du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Croatie Cuba Côte d'Ivoire

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Ghana Guatemala Guinée Guinée équatoriale Guinée-Bissau Guyane Géorgie

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libye Libéria L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Nicaragua Niger Nigéria Népal

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Philippines Programme palestinien Pérou

R

Russie (Fédération de) Rwanda République dominicaine

S

Samoa Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie São Tomé-et-Principe Sénégal

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe

Favoriser le progrès : pour une accélération de la réalisation des OMD d’ici 2015

Publié le 24 févr. 2011
image

Résumé

Ce rapport présente les enseignements à retenir de l’expérience de 10 pays pilotes concernant la réalisation des OMD. Le Cadre d’accélération de la réalisation des OMD répond à l’appel lancé par les dirigeants mondiaux lors du Sommet de 2010 en faveur d’un renforcement des initiatives pour atteindre les OMD à l’échéance de 2015. Il traite également des disparités existantes, l’une des principales causes des inégalités qui se manifestent dans les progrès accomplis entre différents pays ainsi qu’au sein des pays eux-mêmes, en répondant aux besoins des plus vulnérables, les plus pauvres, les femmes et les minorités ethniques.

A retenir

  • Le Togo, l’un des pays pilotes, a identifié le manque d’accès des agriculteurs aux fertilisants, aux semences améliorées, comme l’un des grands obstacles s’opposant à la réalisation de l’objectif de réduction de la pauvreté.
  • Malgré des améliorations significatives dans la lutte contre la pauvreté et la faim, l’éducation, l’égalité des sexes, le traitement du VIH/sida et l’accès à l’eau potable, l’Ouganda fait toujours face à des taux élevés de mortalité maternelle.
  • La RDP lao a progressé dans les domaines de la réduction de la pauvreté, de la scolarisation dans l’enseignement primaire et de la réduction de la mortalité infantile, mais elle a des défis particuliers à relever, l’un d’eux étant l’inégalité des sexes en matière d’éducation et de participation à la politique.
  • En Colombie, le Cadre d’accélération sert à analyser l’efficacité des politiques et programmes au niveau local, dans quatre départements et deux municipalités, visant des OMD dont la réalisation a pris du retard et à améliorer leur conception.