PNUD Dans le monde

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi Bélarus Bélize Bénin

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République du) Congo (République démocratique du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Croatie Cuba Côte d'Ivoire

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Ghana Guatemala Guinée Guinée équatoriale Guinée-Bissau Guyane Géorgie

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libye Libéria L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Nicaragua Niger Nigéria Népal

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Philippines Programme palestinien Pérou

R

Russie (Fédération de) Rwanda République dominicaine

S

Samoa Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie São Tomé-et-Principe Sénégal

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe

Sur la voie de la réalisation des OMD

Publié le 13 juil. 2010 82 pages
image

Résumé

Ce rapport fait la synthèse de l’expérience nationale de 34 pays, dont 20 en Afrique, qui ont mené à bien leur évaluation nationale des OMD; il met en évidence les tendances en matière de progrès, de réussites, d’échecs et d’impact des récentes crises mondiales. Il constate qu’il n’y a pas d’approche unique qui pourrait garantir le succès sur toute la gamme des objectifs et que, avec un engagement national solide, des politiques novatrices et une croissance économique pro-pauvres, les OMD sont à la portée des pays.

A retenir

  • L’efficacité d’une croissance pro-pauvres : l’Éthiopie a appliqué une stratégie de développement axée sur l’agriculture pour réduire son taux de pauvreté en milieu rural.
  • Les investissements dans l’éducation jouent un rôle important dans l’accroissement du revenu, de la productivité agricole, de l’égalité des sexes et de la santé : le Bénin a lancé des initiatives locales pour impliquer les parents dans l’éducation de leurs enfants, qui ont eu pour effet d’accroître la demande d’éducation primaire et de réduire les coûts de la scolarité.
  • Étant donné que l’autonomisation des femmes peut, fait avéré, favoriser l’obtention de progrès appréciables dans la réalisation des autres objectifs, l’Égypte a formulé un programme appuyant les entreprises qui appliquent des politiques égalitaires entre les sexes pour l’embauche, la rémunération et l’avancement.
  • L’intégration des interventions s’est avérée efficace pour relever les défis de la réduction de la mortalité infantile et de l’amélioration de la santé maternelle, comme au Botswana.
  • Les relations directes et indirectes entre l’alimentation en énergie et l’accélération des progrès de la réalisation de tous les objectifs du Millénaire pour le développement sont de plus en plus évidentes, comme l’illustre bien le Népal.